États-Unis d'Amérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Pour les articles homonymes, voir États-Unis (homonymie) et USA (homonymie). 

United States of America (en)
États-Unis d'Amérique (fr)
Drapeau des États-Unis Grand sceau des États-Unis d'Amérique
(Détails) (Détails)
Devise nationale :
(1776 - présent) E Pluribus Unum
(latin : « De plusieurs, un »)
(1956 - présent) In God We Trust
(anglais : « En Dieu nous avons foi »)
Langues officielles aucune (l'anglais est utilisé de facto mais 20% de la population parle une autre langue dont l'espagnol, Français et l'Allemand principalement).
Capitale Washington, DC
38° 53' N, 77° 02' O
Plus grande ville New York
Gouvernement
 - Président
République fédérale
George W. Bush
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 3e
9 629 048 km²
2,20%
Population
 - Totale (octobre 2006)
 - Densité
Classé 3e
300 057 000 hab.
31,15 hab./km²
Indépendance
 - Déclarée
 - Reconnue
De la Grande-Bretagne et de la France
4 juillet 1776 et 30 avril 1803
3 septembre 1783
Gentilé Américain,
états-unien, étasunien (rares)
Monnaie Dollar américain (USD)
Fuseau horaire UTC -5 à -10
Hymne national The Star-Spangled Banner
Domaine internet .us
Indicatif
téléphonique
+ 1

Les États-Unis (les États-Unis d'Amérique en forme longue) sont une fédération constituée de cinquante États (représentés par les cinquante étoiles du drapeau) situés en Amérique du Nord et dans l'océan Pacifique. Quarante-huit de ces cinquante États sont situés au sud du Canada et au nord du Mexique. L'Alaska est située à l'ouest du Canada. Hawaii est dans l'océan Pacifique, à 3 900 km au sud-ouest de la Californie.

Washington, D.C. (ou District of Columbia) est la capitale fédérale du pays, avec un statut spécial (ce n'est pas un État et le district n'est pas non plus membre d'un État fédéré). D'autres territoires ont des statuts spécifiques, notamment des États (anciennes colonies) qui ne sont pas membre de jure de la fédération, mais qui sont en pratique intégrés : les Samoa américaines, Guam, les îles Mariannes du Nord, Porto Rico et les îles Vierges américaines.

Les États-Unis sont composés de plus de 300 millions d'habitants, nombre dépassé le 17 octobre 2006.

Les États-Unis sont membres de l'OTAN, de l'ALENA, de L'ANZUS, du G8, et membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies.

Sommaire

[modifier] Dénomination

La désignation en forme courte de ce pays est « États-Unis » tandis que la désignation en forme longue est « États-Unis d'Amérique ».

[modifier] Histoire

Voir l’article Histoire des États-Unis.

Le territoire actuel des États-Unis fut d'abord occupé par les Indiens d'Amérique qui étaient divisés en tribus qui parlaient plusieurs centaines de langues différentes et avaient de nombreuses cultures différentes. Ils ont laissé peu de traces de leur présence, surtout pour les peuples nomades. Aux XVIe et XVIIe siècles, les premiers contacts avec les Européens, principalement Espagnols au sud, Anglais à l'est, et Français au nord et dans la vallée du Mississippi constituèrent un choc des cultures.

Le premier établissement anglais fut établi en 1607 à Jamestown, Virginie puis de nombreuses colonies furent établies le long de la côte est (Plymouth, Boston, Salem, Williamsburg). L'esclavage par le recours à la traite négrière fut rapidement utilisé afin de développer notamment les plantations de coton du sud mais aussi pour le développement des infrastructures.

La population indienne fut quant à elle décimée par les épidémies (variole, rougeole) des maladies importées par les pionniers, et par les conflits avec ces derniers (Guerres indiennes). A l'occasion du plus grand de ces conflits, qui correspondait à la guerre de sept ans en Europe, les colons Britanniques conquéraient la moitié des possessions françaises, doublant leur superficie.

Signature de la Constitution américaine
Agrandir
Signature de la Constitution américaine

13 des colonies britanniques proclamèrent leur indépendance le 4 juillet 1776 face à la Grande-Bretagne (Déclaration d'Indépendance). Ils adoptèrent la constitution des États-Unis d'Amérique en 1787, la première du monde occidental. Ces deux textes sont fondateurs de l'identité américaine.

La question de l'esclavage et des problèmes d'économie déclencha la guerre de Sécession en 1861. Mais cela n'empêcha pas les États-Unis de se développer grâce à l'immigration et l'industrialisation tout au long du XIXe siècle ainsi que d'entreprendre la conquête de l'Ouest grâce au chemin de fer.

Au XXe siècle, les États-Unis sont devenus la première puissance mondiale économique, culturelle et politique (surtout après la Seconde Guerre mondiale), malgré des échecs comme la guerre du Vietnam qui traumatisa la société américaine. Depuis la fin de la guerre froide et la dislocation de l'URSS, les États-Unis sont aujourd'hui la seule super puissance, notamment militaire.

Voir l’article Histoire des relations franco-américaines.

[modifier] Politique

Voir l’article Politique des États-Unis.

Le pays est constitué de cinquante États fédérés qui disposent d'une pleine souveraineté dans plusieurs domaines : il s'agit d'une fédération. Les États-Unis sont une république fédérale présidentielle bicamériste. Les trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) sont séparés.

Le président et le vice-président sont élus ensemble pour quatre ans, au suffrage universel indirect. Chaque État est représenté par son collège de grands électeurs dont le nombre est approximativement proportionnel au nombre d'habitants de l'État en question. Depuis 1951, le président ne peut exercer que deux mandats. Le paysage politique est largement dominé par deux partis : le parti républicain et le parti démocrate.

Carte des États
Agrandir
Carte des États

George W. Bush est élu président des États-Unis en 2001. Il est réélu en 2005.

La Cour suprême est la plus haute instance du système judiciaire fédéral.

Voir aussi :

[modifier] États

Voir les articles États des États-Unis d'Amérique et États des États-Unis, par ordre d'entrée dans l'Union.


Divisions administratives des États-Unis
États

Amérique du Nord continentale : Alabama · Alaska · Arizona · Arkansas · Californie · Caroline du Nord · Caroline du Sud · Colorado · Connecticut · Dakota du Nord · Dakota du Sud · Delaware · Floride · Géorgie · Idaho · Illinois · Indiana · Iowa · Kansas · Kentucky · Louisiane · Maine · Maryland · Massachusetts · Michigan · Minnesota · Mississippi · Missouri · Montana · Nebraska · Nevada · New Hampshire · New Jersey · New York · Nouveau-Mexique · Ohio · Oklahoma · Oregon · Pennsylvanie · Rhode Island · Tennessee · Texas · Utah · Vermont · Virginie · Virginie-Occidentale · Washington · Wisconsin · Wyoming
Océan Pacifique : Hawaii

District fédéral

Amérique du Nord continentale : Washington (District de Columbia)

Territoires non-incorporés organisés

Océan Pacifique : Guam · Îles Mariannes du Nord · Samoa américaines
Antilles : Porto Rico · Îles Vierges américaines

Îles mineures éloignées (territoires non-organisés)

Océan Pacifique : Baker · Howland · Jarvis · Johnston · Kingman · Midway · Palmyra (territoire incorporé) · Wake
Antilles : Navassa

[modifier] Géographie

Voir l’article Géographie des États-Unis d'Amérique.

[modifier] Frontières terrestres

12 034 km de frontières :

[modifier] Géographie physique

La vallée de la Mort, le point le plus bas et le plus chaud des États-Unis
Agrandir
La vallée de la Mort, le point le plus bas et le plus chaud des États-Unis
  • Quelques repères :
    • Ville la plus peuplée : New York (19 millions d'habitants dans l'agglomération)
    • Point culminant : Mont McKinley en Alaska (6 194 mètres)
    • Point le plus bas : Badwater dans la Vallée de la Mort en Californie (- 86 mètres)
    • Principal fleuve : le Missouri-Mississippi qui coule sur plus de 6 000 km.
    • Superficie : 9 631 417  km² (3e rang derrière la Russie et le Canada)
    • Littoral : 19 924 km
    • Altitudes extrêmes : - 86 m > + 6 194 m

[modifier] Relief

Le relief des États-Unis a une organisation méridienne. D'est en ouest, on rencontre :

Il faut y ajouter deux territoires importants :

[modifier] Volcans

Mont Hood, Oregon
Agrandir
Mont Hood, Oregon

La plupart des volcans en activité se situent à l'ouest, en Alaska et sur l'archipel d'Hawaii :

[modifier] Climats

Voir l’article Climats des États-Unis d'Amérique.

Tous les climats sont représentés aux États-Unis, du plus froid (climat polaire en Alaska) au plus chaud (Vallée de la Mort), du plus humide (Nord-Ouest, état de Washington) au plus sec (climat aride et déserts de l'Ouest américain). La variété des climats et des reliefs produisent une grande diversité de paysages et de régions naturelles.

[modifier] Fleuves et rivières

Vue du Grand Canyon
Agrandir
Vue du Grand Canyon

[modifier] Lacs

Image satellite des Grands Lacs
Agrandir
Image satellite des Grands Lacs

Les Grands Lacs représentent ensemble une superficie d'environ 250 000 km², soit la moitié de la superficie de la France métropolitaine.

Lac Powell, Utah
Agrandir
Lac Powell, Utah

[modifier] Géographie humaine

Les principales autoroutes aux États-Unis
Agrandir
Les principales autoroutes aux États-Unis

[modifier] Répartition de la population

Les Américains se concentrent sur les littoraux, y compris ceux des Grands Lacs. À l'ouest du 100e méridien jusqu'au littoral du Pacifique et en Alaska, les densités sont globalement faibles, sauf en quelques villes isolées et en Californie. Cette dernière est l'État le plus peuplé des États-Unis et continue d'attirer les flux migratoires internes et externes.

[modifier] Villes et population urbaine

Voir l’article Villes aux États-Unis d'Amérique.

Plus des trois quarts de la population est urbaine. La mégalopole du BosWash s'étend au nord-est du pays.

  • Liste des principales agglomérations avec leur population[1] :
Chicago, Illinois
Agrandir
Chicago, Illinois
San Francisco, Californie
Agrandir
San Francisco, Californie
  1. New York (New York) : 24 112 176
  2. Los Angeles (Californie) : 18 313 809
  3. Chicago (Illinois) : 11 318 384
  4. Washington DC - Baltimore : 8 026 607
  5. San Francisco (Californie) : 7 159 693
  6. Philadelphie (Pennsylvanie) : 5 951 797
  7. Dallas - Fort Worth (Texas) : 5 931 956
  8. Detroit (Michigan) : 5 905 754
  9. Boston (Massachusetts) : 5 809 111
  10. Miami (Floride) : 5 726 495
  11. Houston (Texas) : 5 280 752
  12. Atlanta (Georgie) : 5 034 362

[modifier] Répartition des activités

Les régions les plus dynamiques et les plus attractives sont situées dans la Sun Belt. La reconversion du Nord-Est du pays lui permet de tenir un rôle important.

Voir aussi : Villes des États-Unis ~ Parcs nationaux aux États-Unis ~ Liste des jardins botaniques des États-Unis d'Amérique ~ Politique environnementale des États-Unis d'Amérique

[modifier] Économie

Voir l’article Économie des États-Unis.
Wall Street à New York, symbole de l'économie américaine
Agrandir
Wall Street à New York, symbole de l'économie américaine

Les États-Unis possèdent la plus puissante économie du monde (suivi par le Japon), avec un PIB qui s'élève à 12 760 milliards de dollars (2005)[2]. Dans cette économie de marché, les secteurs les plus dynamiques sont l'informatique, l'aérospatiale, la santé, les biotechnologies et les industries de l'armement, même si l'avance s'est réduite depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le principal atout du pays reste malgré tout le secteur tertiaire (services bancaires, production cinématographique, tourisme …). Le taux de chômage est relativement faible. Les États-Unis souffrent d'un fort déficit commercial. La bourse de New York est l'une des premières du monde.

Plusieurs atouts expliquent la puissance de l'économie américaine : le territoire américain est immense, bien doté en ressources minières (deuxième producteur mondial de charbon, pétrole, gaz naturel, or, cuivre …) et agricoles. Il est situé entre les deux grands océans de la planète, l'océan atlantique et l'océan pacifique. Il est également bien maîtrisé par un réseau de transport varié (Grands Lacs, voies ferrées, ports, aéroports). La population est cosmopolite et mobile. Le niveau moyen de vie est fort, même si les inégalités sociales sont importantes. Le dollar et la langue anglaise ont un rayonnement international. L'état fédéral investit une part relativement importante du PIB dans la recherche et n'hésite pas à se montrer protectionniste. Les multinationales américaines sont présentes sur tous les continents et participent à la puissance économique du pays. Les États-Unis sont au cœur de l'ALENA, une organisation régionale qui prône la libre circulation des marchandises et des capitaux.

Quelques chiffres récents :

  • taux de chômage en octobre 2006 : 4,4 % de la population active
  • taux de croissance du PIB en 2005 : 3,5 %
  • PIB par habitant en PPA en 2004 : 39 498 $[3]
  • Investissement (FBCF, 2004) : 19,6 % du PIB[3]
  • Recherche et développement (en % du PIB, en 2003) : 2,6 %[3]
  • Taux d'inflation (2004) : 2,7 %[3]
  • Répartition de la population active (en % en 2004)[3]
    • Secteur primaire : 1,7 %
    • Secteur secondaire : 20,8 %
    • Secteur tertiaire : 77,4 %
  • L'économie américaine a créé 2 millions d'emplois nouveaux en 2005

[modifier] Démographie

Voir l’article Démographie des États-Unis.
Une scène de rue à New York
Agrandir
Une scène de rue à New York
  • Population : 300 000 000 habitants (octobre 2006) soit 5% de la population mondiale.
    • 0-14 ans : 20,8 % (hommes : 31 122 974 ; femmes : 29 713 748) ;
    • 15-64 ans : 66,9 % (hommes : 97 756 380 ; femmes : 98 183 309) ;
    • + 65 ans : 12,4 % (hommes : 15 078 204 ; femmes : 21 172 956)
  • Densité : 30,25 hab./km²
  • Espérance de vie des hommes : 75,2 ans (en 2006)
  • Espérance de vie des femmes : 80,4 ans (en 2006)
  • Taux de croissance de la population : 0,92 % (en 2004)
  • Indice de fécondité: 2,04 (en 2004)[3]
  • Taux de natalité : 14,13/1000 (en 2004)
  • Taux de mortalité : 8,34/1000 (en 2004)
  • Taux de mortalité infantile : 6,63/1000 (en 2004)
  • Taux de fécondité : 2.1 enfants/femme (en 2005)
  • Taux de migration : 3,41/1000 (en 2004)
  • Âge médian : 35,6 ans (2001)

La démographie des États-Unis d'Amérique diffère des autres pays industrialisés et développés :

  • Ils sont le premier pays d'immigration du monde : en 1991, ils ont accueillis plus de 1,8 million d'immigrants et, en 2005, ils comptent officiellement 36 millions d'habitants nés à l'étranger, soit 12,4 % de la population.
  • La natalité y est plus forte et dynamique que dans les autres pays riches.
  • Ils sont au troisième rang des pays les plus peuplés, derrière la Chine et l'Inde.
  • Un tiers environ des habitants se réclament aujourd'hui d'ancêtres appartenant à une minorité.
  • Il existe une cinquantaine d'agglomérations de plus d'un million d'habitants.
  • En 2006, plus de trois millions de Mexicains y vivraient de manière illégale.

Voir aussi : les lieux les plus riches aux États-Unis (classement des États et Comtés selon leur richesse) ~ Société américaine

[modifier] Culture

Voir l’article Culture des États-Unis.
La crosse à Hudson, dans l'Ohio
Agrandir
La crosse à Hudson, dans l'Ohio

On distingue deux types de culture aux États-Unis : la culture élitiste et la culture populaire. La première est peu connue, la seconde rayonne dans le monde entier grâce au cinéma, à la musique, à Internet.

La culture américaine a une base anglo-saxonne, qui s'explique par les origines historiques du pays. L'anglais est la langue la plus parlée. Cependant, les apports d'autres cultures contribuent à faire des États-Unis un creuset culturel :

  • l'héritage indien se lit dans certains mots et toponymes.
  • l'influence hispanique est forte en Californie, au Nouveau-Mexique et dans le Texas ainsi que dans plusieurs grandes villes ailleurs (New York, Miami en Floride, Hartford dans le Connecticut).
  • l'influence française, mais surtout acadienne, est forte en Louisiane.
  • les immigrants européens et juifs ont également marqué la culture du pays.

Articles détaillés : Inventions américaines ~ Universités aux États-Unis ~ Bibliothèques aux États-Unis d'Amérique ~ Système éducatif des États-Unis d'Amérique ~ Cinéma américain ~ Société américaine

[modifier] Un pays où la religion compte

Voir l’article Religion aux États-Unis.
  • Une enquête publiée en décembre 2004 dans le Wall Street Journal Europe affirme que 75 % des Américains se déclarent croyants aux États-Unis, pour 43 % de pratiquants.
  • La liberté religieuse est garantie par la constitution.

[modifier] Fêtes et jours fériés

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom américain Sens
1er janvier Jour de l'an New Year's Day .
Troisième lundi de janvier Jour de Martin Luther King Martin Luther King Day Naissance de Martin Luther King, pasteur afro-américain militant pour les droits civiques des Noirs.
Troisième lundi de février Jour de George Washington. Washington's Birthday (communément, President's Day). Naissance de George Washington, premier président des États-Unis.
Lundi final de mai Jour du Souvenir. Memorial Day
4 juillet Jour de l'indépendance. Independence Day Commémoration de la déclaration d'indépendance de 1776.
Premier lundi de septembre Fête du Travail. Labor Day
Deuxième lundi d'octobre Jour de Christophe Colomb. Columbus Day Fête célébrée en l'honneur de Christophe Colomb
11 novembre Jour des anciens combattants. Veteran's Day Commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale.
Quatrième jeudi de novembre (deuxième lundi d'octobre au Canada) Action de grâce. Thanksgiving Souvenir d'un abondant repas de fête entre les premiers colons anglais et les Amérindiens
25 décembre Noël Christmas Day. Naissance présumée de Jésus

Certains jours sont fériés dans un état, mais pas dans l'autre : en Californie par exemple, le Cesar Chavez Day (31 mars) ou le Native American Day (le 4e lundi de septembre), les écoles publiques peuvent être fermées.

[modifier] Langues

Jusqu'en 2006, aucune loi n'avait été votée pour préciser la ou les langues officielles à l'échelon fédéral. 27 états fédérés[4] avaient voté de telles lois au profit chronologiquement de l'anglais, de l'hawaiien et de l'espagnol. Les deux principaux partis politiques fédéraux ne semblaient pas enclins à voter une telle loi, car elle pose aujourd'hui le problème de la part de plus en plus importante des hispanophones dans certains États. Débattre de l'anglais comme langue officielle était considéré par ces partis comme une mise en conflit entre les électeurs anglophones et les électeurs issus d'une immigration récente.

Le 18 mai 2006, le Sénat a adopté une proposition de loi proposée par le républicain James Inhofe décrivant l'anglais comme « langue commune et unificatrice » des États-Unis[4]. L'acquisition de la nationalité américaine ou d'une carte de séjour permanente seraient, selon cette proposition de loi, soumises à la bonne connaissance de l'anglais. Pour entrer en vigueur, elle doit être aussi adoptée à la chambre des représentants, mais pourrait subir le veto du Président.

[modifier] Américains illustres

[modifier] Scientifiques

Voir les articles Scientifiques américains, par ordre alphabétique et Mathématiciens américains, par époque.

[modifier] Héros militaires

[modifier] Peintres

Voir l’article Catégorie:Peintre américain.

[modifier] Photographes

À compléter

[modifier] Historiens

[modifier] Personnalités politiques

Voir l’article Liste des présidents des États-Unis d'Amérique.

[modifier] Musiciens

Voir les articles Catégorie:Chanteur américain et Catégorie:Chanteuse américaine.

{ |valign="top"| Rock

|valign="top"|

|valign="top"| Pop

|valign="top"| Rap

|valign="top"| Jazz

|valign="top"| Divers

Pop et RNB

[modifier] Cinéastes

Voir l’article Réalisateurs américains, par époques.

[modifier] Littérature

[modifier] Prix Nobel de la Paix

King parlant à la marche pour les droits civiques.
Agrandir
King parlant à la marche pour les droits civiques.

[modifier] Mode

[modifier] Autres

[modifier] Quelques chiffres

  • Dépenses militaires : 400 milliards USD (en 2004)
  • Lignes de téléphone : 182 millions (en 2003)
  • Téléphones portables : 158 millions (en 2003)
  • Postes de radio : 575 millions (en 1997)
  • Postes de télévision : 219 millions (en 1997)
  • Ordinateurs : 659 pour 1000 habitants
  • Utilisateurs d'Internet : 159 millions (en 2002)
  • Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 7 800 (en 2000)
  • Routes : 6 406 296 km (dont 4 148 395 km goudronnés) (en 2002)
  • Voies ferrées : 228 464 km (en 2003)
  • Voies navigables : 41 009 km
  • Nombre d'aéroports : 14 807, dont 5 128 avec pistes goudronnées (en 2003)

[modifier] Voir aussi

[modifier] Notes

  1. source : populationdata.net
  2. 11 605 milliards de dollars, en PPA dans L’état du monde 2006, Paris, La Découverte, 2005, page 362
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 3,5 L’état du monde 2006, Paris, La Découverte, 2005, page 362
  4. 4,0 4,1 Le Sénat américain fait de l'anglais la « langue nationale », Le Monde, 19/05/2006]

[modifier] Articles connexes

[modifier] Liens externes

Sites officiels
Autres sites


Pays d’Amérique
Amérique du Nord : Canada · États-Unis d'Amérique · Mexique

Amérique centrale : Belize · Costa Rica · Guatemala · Honduras · Panama · Nicaragua · Salvador

Caraïbes : Antigua-et-Barbuda · Bahamas · Barbade · Cuba · République dominicaine · Dominique · Grenade · Haïti · Jamaïque · Saint-Christophe-et-Niévès · Saint-Vincent-et-les Grenadines · Sainte-Lucie · Trinité-et-Tobago

Amérique du Sud : Argentine · Bolivie · Brésil · Chili · Colombie · Équateur · Guyana · Paraguay · Pérou · Suriname · Uruguay · Venezuela

Autres entités politiques : Antilles néerlandaises · Bermudes · Îles Caïmans · Guadeloupe · Guyane · Groenland · Martinique · Montserrat · Porto Rico · Îles Turques et Caïques · Îles Vierges américaines et Îles Vierges britanniques
Groupe des huit (G8) Pays du G8
 Allemagne,  Canada,  États-Unis, (petit drapeau) France,  Italie,  Japon,  Royaume-Uni,  Russie
Portail des États-Unis d'Amérique – Accédez aux articles de Wikipédia concernant les États-Unis.
Autres langues