1998

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Années :
1995 1996 1997  1998  1999 2000 2001

Décennies :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020

Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle

Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologie mensuelle :
Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Juin
Juil - Aoû - Sep - Oct - Nov - Déc


Chronologies thématiques :
Aéronautique  Architecture  Automobile  Bande dessinée  Chemins de fer  Cinéma  Droit  Football  Jeu vidéo  Littérature  Musique  Santé et médecine  Science  Sociologie  Sport  Théâtre  TV


Autres calendriers :
Romain  Chinois  Grégorien  Hébreu  Hindou  Musulman  Persan  Républicain

Cette page concerne l'année 1998 du calendrier grégorien.

Sommaire

[modifier] Événements

[modifier] Europe

[modifier] Union européenne

[modifier] Allemagne

[modifier] France
Article détaillé : 1998 en France.

[modifier] Grande-Bretagne

[modifier] Suisse
Article détaillé : 1998 en Suisse.

[modifier] Vatican

[modifier] Europe de l'Est

[modifier] Kosovo
  • 28 février : Affrontement armés, 2 000 personnes tuées par la police et les milices serbes, 250 000 réfugiés en Albanie (février-mars 1998).
  • Avril : Début des affrontements entre l'armée serbe et les militants de l'UCK (armée de libération du Kosovo) au Kosovo, jusqu'en août 1998.
  • 8 juin : L'Union européenne et les États-Unis imposent des sanctions à la Serbie du fait de sa politique au Kosovo.
  • 23 septembre : Le conseil de sécurité de l'ONU exige le retrait des forces serbes du Kosovo et l'ouverture de négociations.
  • 13 octobre : Le président serbe Slobodan Milošević accepte de l'émissaire américain Richard Holbrooke le principe de l'envoi d'une mission de l'OSCE (organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) au Kosovo.
  • 24 octobre : L'ONU accorde à l'OTAN le droit de prendre les « mesures appropriées » pour contraindre Belgrade à respecter ses engagements concernant le Kosovo.

[modifier] Russie

[modifier] Afrique

[modifier] Proche-Orient & monde arabe

[modifier] Irak

  • 13 janvier : Début d'une crise importante entre l'Irak et les États-Unis à propos des contrôles des sites stratégiques irakiens par les experts de l'ONU (14 janvier / 23 février 1998).
  • 23 février : Kofi Annan, secrétaire général de l’ONU, désamorce la crise entre l'Irak et les États-Unis : les commission d’inspection de l’ONU reprennent leurs travaux (mars).
  • Août : L’Irak refuse l’accès de l’UNSCOM à certains sites et suspend sa coopération aux travaux de la commission.
  • Novembre : Regain de tension entre les États-Unis et l'Irak. L’ONU retire son personnel d’Irak mais Bagdad cède et accepte le retour du personnel onusien.
  • 16-19 décembre : Attaque aérienne des forces américaines et britanniques sur l'Irak.
    • A la mi-décembre, Butler publie un rapport dans lequel il dénonce le manque de coopération de l’Irak et demande le retrait immédiat du personnel. S’appuyant sur se rapport, les Britanniques et les Américains lancent l’pération de bombardement aérien « Renard du Désert ». Tandis que la France reste mesurée, la Chine et la Russie condamne cette opération sans mandat de l’ONU. Les raids durent quelques jours mais l’impasse politique est totale. L’Irak refuse tout retour de l’UNSCOM et recouvre ainsi son indépendance dans le domaine de l’armement.
  • 26 décembre : Bagdad refuse reconnaître les zones d’exclusions aériennes.

[modifier] Levant

  • Janvier : Israël rejette un accord de coopération sécuritaire entre généraux israéliens et palestiniens.
  • 16 juillet : Visite du président syrien Hafez el-Assad en France.
  • 23 octobre : Accords de Wye Plantation entre Israël et l'Autorité palestinienne. Transfert à la partie palestinienne de 13% de la zone C d’Oslo II vers la zone A (1%) et la zone B (12%). Collaboration entre Israël et les Etats-Unis sur les questions sécuritaires. L’autorité palestinienne est sommée de mener une lutte totale contre le terrorisme, en collaboration avec les Etats-Unis (CIA). Mise en place d’une commission américano-israélo-palestinienne, ouverture de voies de communication entre Israël et la bande de Gaza.
    • La droite israélienne et les colons s’insurgent contre cet accord. Benyamin Netanyahou en retarde la ratification.
  • 6 novembre : Un attentat à Jérusalem fait 21 blessés israéliens.
  • 11 novembre : Le gouvernement israélien approuve l’accord de Wye Plantation en y ajoutant de nouvelles conditions (reprises de la colonisation), puis le Parlement ratifie l’accord.
  • 20 novembre : Les retraits israéliens commencent.
  • 24 novembre :
    • L’aéroport de Gaza est ouvert au trafic international.
    • Liban : Début de la présidence d'Émile Lahoud, imposé par la Syrie. Il s’oppose au président du conseil Rafiq Hariri qui refuse de poursuivre ses fonctions.
  • 2 décembre, Liban : Lahoud remplace Rafiq Hariri par Salim el-Hoss.
  • Début décembre, Israël pose de nouvelles conditions et suspend les retraits. À la mi-décembre, le Parlement est dissout et l’application des accords de Wye Plantation est gelée. Les élections législatives sont fixées au 17 mai 1999.
  • Le gouvernement israélien propose la création d’un Grand Jérusalem en doublant la superficie de l’agglomération par l’annexion de nouveaux territoires arabes.
  • Ankara multiplie les menaces de conflit contre la Syrie si Damas ne met pas fin à son soutient au PKK. Damas est obligé de s’incliner, et le chef du PKK quitte le Liban pour le Kenya.

[modifier] Asie & Inde

[modifier] Cambodge

  • 15 avril : Mort de Pol Pot. Le mouvement des Khmers rouges se désintègre.
  • 26 juillet : Élections législatives : Le PPC ou Prachéachon (Parti du peuple cambodgien, avec Hun Sen) a remporté 41,42 % des voix, et obtenu 64 sièges sur les 122 qui composent l'Assemblée nationale. Le Funcinpec (Front uni pour un Cambodge neutre, pacifique et coopératif, du prince Norodom Ranariddh) a recueilli 31,70 % des voix, et obtient 43 sièges. Le PSR (Parti de Sam Rainsy), obtient 14,75 des voix et 15 sièges. Si le PPC détient la majorité absolue à l'Assemblée, un malencontreux article de la Constitution de 1993 oblige la formation du gouvernement à la majorité des deux-tiers, donc exige un gouvernement de coalition. Unie, l'opposition aurait été vainqueur. Vaincue, elle tient le vainqueur en otage.
  • 8 septembre : Après quatorze jours d'inhabituelle patience, le gouvernement utilise la force publique pour disperser les manifestants de l'opposition, qui campaient Place de la Démocratie à Phnom Penh, dans un « sit-in » ininterrompu devant l'Assemblée nationale.
  • 15 décembre : L'ASEAN reporte l'adhésion du Cambodge.

[modifier] Chine

  • 5 mars :
    • Le premier ministre chinois Li Peng annonce une série de réformes.
    • Création officielle à Guangzhou du consortium DRM: Digital Radio Mondiale pour le développement d'un standard numérique mondial de radiodiffusion en ondes courtes, moyennes et longues.
  • 17 mars : Zhu Rongji nouveau premier ministre en remplacement de Li Peng.
  • 25 juin : Visite du président américain Bill Clinton en Chine (25 juin-3 juillet).
  • 14 octobre : Fin du troisième plénum du XVe congrès du parti communiste chinois.
  • Décembre, Tibet : Interdiction partielle d’exploitation forestière. L’exploitation se poursuit cependant. La déforestation accroît l’érosion des sols et les risques d’inondations violentes pour les pays d’Asie du Sud, du Sud-Est ainsi que pour la Chine des plaines. En quarante ans, la couverture forestière du Tibet est estimée avoir décliné de 25,2 millions d’ha à 13,57 millions d’ha, et 18 millions de mètres cubes de grumes auraient été transportées du Tibet du Sud-Est en Chine.

[modifier] Sous-continent indien

[modifier] Indonésie

  • 8 janvier : Effondrement de la rupiah indonésienne. Elle perd 70 % de sa valeur par rapport au dollar entre juillet 1997 et mai 1998. Pendant la crise asiatique 39 % des Indonésiens vivent en dessous du seuil de pauvreté.
  • 10 mars : Réélection du président indonésien Soeharto.
  • 4 mai : Début de sanglantes émeutes (500 morts).
  • 21 mai : Démission de Soeharto, remplacé par son vice-président, B. J. Habibie.

[modifier] Japon

[modifier] Amériques

[modifier] Amérique latine

  • Propagation de la crise économique de l’Asie vers l’Amérique latine et la Russie. Aide massive du FMI au Brésil.

[modifier] Canada

  • 6 janvier au 10 janvier : Le sud du Québec surtout, mais aussi une partie de l'Ontario et des États-Unis voisins reçoivent de 50 mm à 105 mm de verglas, causant le bris des lignes de transport d'électricité et privant de courant plus de quatre millions de personnes pendant des périodes allant jusqu'à plusieurs semaines selon la région.

[modifier] États-Unis

  • Poor People's Economic Human Right Campaign (PPEHRC).
  • Les Etats-Unis consacrent 229 milliards de dollars (constant 1992) à la défense, soit 5,7 % du PIB. En 1989, les ressources consacrées à la défense étaient de 338 milliards de dollars (3,2% du PIB). Mais dans le même laps de temps, la part des dépenses militaires par rapport au reste du monde sont passé de 28 % à 32 %.
  • Grandes fusions : Exxon-Mobil, Citicorp-Travelers Group, NationsBank-BankAmerica, Daimler-Benz-Chrysler.

[modifier] Océanie & Pacifique

[modifier] Nouvelle-Calédonie

[modifier] Papouasie-Nouvelle-Guinée

[modifier] Économie

  • 1er janvier : Décision de l’OPEP, guidée par l’Arabie saoudite, de relever sa production de 10%. Le prix du brut passe de 19 dollars le baril en octobre 1997 à 12 dollars en août 1998. Il s’effondre jusqu’à tomber en dessous de 10 en en février 1999, mais en août, il remonte au-dessus de 20 dollars, pour atteindre 30 dollars en février 2000, l’OPEP ayant réussit à obtenir de ses membres le respect des engagements de réduction de production, alors que la demande mondiale se raffermit.
  • 22 mars : Début d'une baisse concertée de la production de pétrole, suite à la baisse des prix.
  • 28 avril : Suspension des négociations en vue de la signature de l'Accord Multilatéral sur les Investissements (AMI).
  • 7 mai : Annonce de la fusion historique entre les constructeurs automobiles Daimler-Benz et Chrysler.
  • 2 juin : 86e conférence internationale du Travail: convention interdisant les formes les plus dangereuses du travail des enfants.
  • 11 août : Rachat de Amoco par BP.
  • 20 août : Début de la panique boursière suite à la crise en Russie, Wall Street perd 15 %.
  • Septembre :
    • Accord entre les bourses de Londres et de Francfort pour former une place financière européenne.
    • Krach de toutes les places boursières (fin septembre début octobre).
  • 20 octobre : Enterrement discret de l'Accord Multilatéral sur les Investissements (AMI), à l'initiative en particulier de la France.
  • 29 octobre : Décision de construire un oléoduc depuis l'Asie centrale vers la Turquie.
  • 17 novembre : Réunion de l'APEC à Kuala Lumpur, l'organisation s'avère impuissante face à la crise.
  • 30 novembre : La Deutsche Bank rachète Bankers Group, ce qui en fait le premier groupe bancaire mondial.
  • décembre : Fusion d'Exxon et de Mobil, qui étaient les deux premières entreprises américaines.
  • 9 décembre : Le baril de pétrole de brent passe pour la première fois depuis douze ans sous la barre des 10 $.

[modifier] Chronologies thématiques

[modifier] Arts & culture

[modifier] Sport

[modifier] Tauromachie

[modifier] Prix

[modifier] Prix Nobel

[modifier] Médaille Fields

[modifier] Naissances en 1998

[modifier] Avril

[modifier] Décès en 1998

[modifier] Premier trimestre

[modifier] Deuxième trimestre

[modifier] Troisième trimestre

[modifier] Quatrième trimestre

Autres langues