Agnosticisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Thomas Henry Huxley, l'inventeur du mot agnostique.
Agrandir
Thomas Henry Huxley, l'inventeur du mot agnostique.

L'agnosticisme est la position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions (le plus souvent théologiques, concernant l'existence de Dieu, des dieux, etc.) est inconnue ou inconnaissable. C’est une pensée fondée sur le doute, le scepticisme. La vérité absolue est incertaine.

Le mot agnostique a été forgé par Thomas Henry Huxley (1825-1895) pour exprimer, dit-il, « l'antithèse évocatrice du « gnostique » dans l'histoire de l'Église, qui professait en savoir tant sur les choses mêmes à propos desquelles j'étais ignorant… ». Il voulait que le terme fasse comprendre que la métaphysique est vide de sens ; comme le pensait déjà l'empiriste David Hume qui recommande, à la fin de son Enquête sur l'Entendement Humain, de jeter aux flammes les livres de théologie ou de métaphysique scolastique.

Le terme « agnosticisme » (parfois incorrectement écrit agnostisme par une fausse étymologie), vient du grec αγνωστικισμός, agnosticismos, lui-même tiré de agnôstos (ignorant), la gnosis étant la connaissance ; il désigne la philosophie selon laquelle tout ce qui ne peut être appréhendé dans l'expérience est inconnaissable. Il s'agit donc d'une position épistémologique qui met éventuellement en cause la légitimité de la métaphysique, de la révélation, la divination, etc. L'agnosticisme n'est pas à confondre avec une opposition spécifique au gnosticisme, qui est une doctrine liée aux débuts du christianisme, mais a un sens beaucoup plus général.

Il existe plusieurs formes d'agnosticisme qui peuvent se décliner sous les formes suivantes :

  • Je ne sais pas et je ne sais pas s'il est possible de savoir.
  • Il est possible que quelqu'un sache (ait reçu une révélation), mais il lui est impossible de le prouver et il est impossible de le vérifier par un acte volontaire.
  • Il est impossible que quelqu'un sache, la révélation est par nature impossible.

Et l'agnostique peut choisir de s'affilier malgré tout à une croyance, dont il sait qu'il ne peut en avoir la certitude.

L'agnosticisme est souvent rapproché, à tort, à d'autres courants philosophiques ou confondu avec eux. Contrairement à l'athéisme, il ne conteste pas l'existence du divin mais la possibilité même, présente ou définitive, de démontrer le caractère divin ou surnaturel d'une révélation ou autres possibilités de connaissance. Il est à différencier du scepticisme philosophique, qui propose de rester dans l'incertitude à propos de toute chose, expérimentée ou non. Il est encore différent du déisme, qui postule un être transcendant mais s'éloigne du phénomène religieux. Les enseignements originaux du bouddhisme et du jaïnisme, en réaction à l'hindouisme dominant dans l'Inde du VIe siècle av. J.-C., sont pour leur part souvent considérés comme agnostiques.

D'éminents intellectuels se sont revendiqués agnostiques : Charles Darwin, Bertrand Russell, Thomas Alva Edison, Émile Durkheim, Albert Einstein, Stephen Hawking, etc.

[modifier] Voir aussi

Le Wiktionnaire possède une entrée pour « agnosticisme ».


[modifier] Lien externe