Avion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Pour les articles homonymes, voir Avion (Pas-de-Calais). 

Le Concorde au jubilé de la Reine d'Angleterre
Agrandir
Le Concorde au jubilé de la Reine d'Angleterre

Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on parlera de planeur), dont la sustentation en vol est obtenue principalement par des réactions aérodynamiques sur des surfaces qui restent fixes dans des conditions données de vol. Celui ou celle qui le dirige est appelé pilote ou aviateur/aviatrice.

Lorsque la sustentation en vol est obtenue par des réactions aérodynamiques sur des surfaces en mouvement, généralement une ou plusieurs hélices principales dont les axes sont verticaux, l'appareil est alors un hélicoptère ou un gyroptère, selon que la surface porteuse est animée par un moteur ou non.

Un avion qui est muni d'un dispositif lui permettant de décoller et de se poser sur l'eau (amerrir) est un type d'avion appelé hydravion.

Sommaire

[modifier] Étymologie et histoire

Avions, Musée national de l'air et de l'espace, Smithsonian Institution, Washington DC
Agrandir
Avions, Musée national de l'air et de l'espace, Smithsonian Institution, Washington DC
Voir l’article Histoire de l'aviation.

Le mot avion (du latin avis, oiseau) a été employé pour la première fois par Gabriel de La Landelle, en 1863, dans un compte-rendu des tentatives d'envol de Jean-Marie Le Bris.

Le terme est ensuite repris en 1875 par Clément Ader puis breveté par ce dernier. C'est ainsi qu'il a appelé l'appareil baptisé Éole, avec lequel il décolle le 9 octobre 1890 puis rase le sol sur 50 mètres à 20 cm au-dessus de la piste. Cet événement ne sera toutefois pas homologué comme étant le premier vol : la hauteur atteinte était insuffisante pour le qualifier de tel. De fait, la performance de cette génération d'engins ne fera pas se bousculer les entrepreneurs.

Le troisième prototype de Clément Ader, l'Avion III, effectue un vol sur 300 mètres devant un comité militaire le 14 octobre 1897 à Satory. Une autre raison à la non-homologation des vols de Clément Ader est que ces vols étaient soumis au secret militaire.

Mais dans les premières années de l'aéronautique, après les exploits des frères Wright, on ne parle guère d'avion mais d'aéroplane. C'est avec la Première Guerre mondiale que les mots avion et aviation deviennent communs.

D'aucuns prétendent qu'avion est un acronyme qui aurait été forgé par Clément Ader et signifiant « appareil volant imitant l'oiseau naturel », sans qu'aucune source fiable puisse corroborer cette assertion.

Il semble toutefois beaucoup plus réaliste de penser que le nom vienne d'avis, l'oiseau en latin.

[modifier] Constitution

Un avion est constitué :

(voir aussi l'article Morphologie d'un aéronef)

[modifier] Types

Deux deux grandes catégories sont les avions civils et les avions militaires.

[modifier] avions civils

Les appareils civils sont également classés selon leur rayon d'action : court courrier, moyen courrier, long courrier. Cette dénomination date de l'époque où les avions étaient principalement utilisés pour acheminer les lettres et colis postaux, l'Aéropostale.

[modifier] avions militaires

F-22 Raptor, avion de chasse furtif de l'USAF
Agrandir
F-22 Raptor, avion de chasse furtif de l'USAF

Les avions militaires sont souvent classés selon leur emploi :

Voir l’article Avion militaire.

[modifier] Fonctionnement

Un avion subit trois forces
Agrandir
Un avion subit trois forces

Un avion subit trois forces :

Ces forces sont représentées par 4 vecteurs opposés et égaux deux à deux :

Un vol en palier à vitesse constante suppose que la résultante du système de forces est nulle : le poids est équilibré par la portance, la traînée est compensée par la traction. À partir de cette position d'équilibre, toute modification de l'un des paramètres entraîne une modification du comportement. Si le poids diminue, par exemple suite à la consommation de carburant, la portance devient prépondérante et l'avion monte. À l'inverse, si la traction diminue, par exemple suite à une réduction des gaz, la portance diminue et l'avion descend.

Tout l'art du pilotage consiste à maîtriser en permanence la trajectoire de l'avion en intervenant sur ces trois forces.

[modifier] Voir aussi

Le Wiktionnaire possède une entrée pour « avion ».

[modifier] Bibliographie

  • François Besse, 100 avions de légende, Éditions Solar, 2004.

[modifier] Liens externes

Portail de l'aéronautique – Accédez aux articles de Wikipédia concernant l’aéronautique.
  
Portail Transpédia – Accédez aux articles de Wikipédia concernant les transports.
   {{{{{3}}}}}
Portail de l'aéronautique – Accédez aux articles de Wikipédia concernant l’aéronautique.
Portail Transpédia – Accédez aux articles de Wikipédia concernant les transports.
{{{{{3}}}}} {{{{{4}}}}}