Benjamin de Tudèle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Pour les articles homonymes, voir Benjamin. 

Les voyages de Benjamin de Tudèle
Agrandir
Les voyages de Benjamin de Tudèle

Benjamin de Tudèle, rabbin espagnol, né à Tudèle en Navarre au commencement du XIIe siècle, mort en 1173.

Il désirait visiter toutes les synagogues connu du monde pour décrire les mœurs et les cérémonies de chacune. On ne sait de lui que ce qu'il relate dans son récit de voyage. Il quitte la Castille vers 1160 pour y revenir vers 1173.
Il passe par la Grèce vers 1161-1162, Constantinople, la Syrie, la Palestine et la Mésopotamie.
On pense qu'il devait avoir une formation de teinturier, voire qu'il avait exercé cette profession, étant donné l'intérêt particulier qu'il porte à cet artisanat dans les régions visitées. Son intérêt pour les pierres précieuses fait avancer une autre hypothèse : qu'il ait été marchand engagé dans le commerce international des pierres précieuses. Pour d'autres historiens, il aurait été envoyé par des communautés et/ou académies juives espagnoles en quête de secours matériels de la part de coreligionnaires. Il est enfin considéré comme un proto-sioniste, envoyé par les Juifs espagnols estimer les conditions d'un possible retour en Palestine. Aucune hypothèse n'est exclusive.

On a de lui une Relation de ses voyages, rédigée en hébreu en 1160, imprimée à Constantinople en 1543 ; traduite en latin, Leyde, 1633 et en français par Jean-Philippe Baratier, Amsterdam, 1734 et Paris, 1830.

[modifier] Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.