Dictature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Formes de gouvernements

cette séries fait partie des
séries sur la politique

Liste de formes de gouvernements

Portail politique · modifier

La dictature est un régime politique où un homme seul, parfois un groupe d'hommes plus ou moins étendu (parti, caste, armée, groupe religieux...) exerce le pouvoir, généralement sans limite légale ou constitutionnelle, soit que la loi ou la constitution ne lui impose pas de limite, soit qu’il ne les respecte pas. Bien que pouvant parvenir au pouvoir dans des formes légales, le dictateur s'impose souvent par la force, qu’il utilise aussi pour se maintenir au pouvoir

La dictature s'oppose à la démocratie, notamment par l'absence d'élections libres ou/et représentatives et la confusion des pouvoirs, alors qu'en démocratie les trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) sont dissociés (voir l'article Séparation des pouvoirs).

Montesquieu affirme dans son ouvrage De l'esprit des lois que le despotisme est une forme corrompue de gouvernement par un seul, basé sur la crainte.

Sommaire

[modifier] Définitions

  • Dictionnaire de la politique (Hattier) : « la dictature se définit comme un régime arbitraire et coercitif, incompatible avec la liberté politique, le gouvernement constitutionnel et le principe de l’égalité devant la loi. »
  • Dictionnaire culturel (Le Robert) : une dictature est une « concentration de tous les pouvoirs entre les mains d'un individu, d'une assemblée, d'un parti ; organisation politique caractérisée par cette concentration de pouvoirs » (il cite comme exemple entre autres Oliver Cromwell et les Jacobins).

[modifier] Étymologie

Le terme vient du latin dictatura qui désignait à l'époque de la République romaine une magistrature exceptionnelle qui attribuait tous les pouvoirs à un seul homme pour un mandat déterminé et strictement limité (six mois).

[modifier] Quelques exemples historiques

Le général Franco, vainqueur de la Guerre civile espagnole, a installé en Europe occidentale un régime non démocratique qui a tenu quarante ans, jusqu’à son décès, dans le contexte gelé des rapports de force de la Guerre froide.
Agrandir
Le général Franco, vainqueur de la Guerre civile espagnole, a installé en Europe occidentale un régime non démocratique qui a tenu quarante ans, jusqu’à son décès, dans le contexte gelé des rapports de force de la Guerre froide.

[modifier] Voir aussi