Portail:Histoire de la zoologie et de la botanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).

Portail Histoire de la zoologie, de la botanique
et des disciplines annexes [modifier]

De gauche à droite : Gessner, Réaumur et Lamarck

Ce portail a deux ambitions : vous présenter les articles en relation avec l'histoire de la zoologie, l'histoire de la botanique et des disciplines annexes ainsi que de coordonner l'action des Wikipédiens. Il s'agit d'un sous-projet du projet sur l'histoire des sciences.

Aujourd'hui, l'histoire de la zoologie et de la botanique est bien représentée sur la Wikipédia en français avec plus de 2 500 notices biographiques ou historiques. Wikipédia est la première source d'information francophone sur le web sur ce sujet. Mais beaucoup reste à faire et nombre d'articles existant peuvent être améliorés.

La zoologie et la botanique semblent être, pour beaucoup, des disciplines poussiérieuses et archaïques, la modernité semblant s'exprimer avec la génétique. Pourtant, ce sont ces sciences qui ont permis la formulation de la théorie de l'évolution ou de l'écologie. Leur importance est encore plus manifeste aujourd'hui alors que la biodiversité est fortement menacée. L'histoire de ces disciplines permet de mieux comprendre les enjeux de nos sociétés actuelles.

Les grandes thématiques [modifier]

Plusieurs méthodes sont à votre disposition pour découvrir les articles du portail : • découvrir les personnalités : les naturalistesles zoologistesles ornithologuesles mammalogistesles herpétologistesles ichtyologistesles entomologistesles arachnologistesles carcinologistesles malacologistesles botanistesles mycologuesles parasitologistesles écologuesles illustrateurs naturalistes découvrir les chronologies : chronologie de l'entomologiechronologie de l'ornithologiechronologie de l'ichtyologiechronologie de la botanique découvrir les institutions : les muséumsles sociétés savantesles jardins botaniques découvrir les idées : évolutionnomenclature binomialeprix scientifiques...

L'actualité [modifier]


Appel à participation

L'année 2007 verra deux tricentenaires très importants : ceux de la naissance de Carl von Linné (1707-1778) et de Buffon (1707-1788). Venez participer à la préparation de ces deux célébrations :


Histoire de la biologie marine

Histoire de la biologie marine

Histoire de la biologie marine par Patrick Scaps (2005). Ellipses Édition Marketing S.A. : 112 p. ISBN 2-7298-2691-2.
Même si ce livre ne se veut être qu'une aimable introduction à l'histoire de la biologie marine, sa parution est à saluer car il n'est pas courant que ce sujet soit abordé. Agréablement illustré, il invite le lecteur à découvrir certaines figures importantes de cette discipline comme Henri Milne-Edwards (1800-1885), Victor Audouin (1797-1841), Georg Sars (1837-1927), Sir Charles Wyville Thomson (1830–1882) ou Nicolas Baudin (1754-1803).

La place et le rôle des animaux dans la culture

Couvertures de la collection des hommes et des...

Chiens, Corbeaux et Fourmis sont les trois premiers titres d'une nouvelle collection qui analyse la place des animaux dans la culture. Les animaux ne sont pas seulement des objets d'études, sur le terrain ou dans le laboratoire. L'espèce humaine a tissé des liens étroits et complexes avec la faune qui l'entoure. Ce n'est pas sans incidence sur la constitution des savoirs scientifiques. Lire la suite...

Entretien avec André Charpin, président de la Société botanique de France

À écouter...

André Charpin, du Conservatoire et Jardin botaniques de la ville de Genève, préside la Société botanique de France créée il y a plus de 150 ans. Il est l'auteur de plusieurs publications importantes concernant l'histoire de la botanique française et notamment la Bibliographie sélective des Flores de France parue dans Le Journal de Botanique de la Société botanique de France. Il revient sur l'origine de cette société.

Si vous ne parvenez pas à lire le fichier au format Ogg, consultez la page Aide:Écouter des sons ogg.

Un document exceptionnel : le journal d'un naturaliste

Couvertures d’Un Naturaliste à Paris, 1834, de Moquin-Tandon

Un Naturaliste à Paris, 1834 par Alfred Moquin-Tandon. Sens, Sciences en Situation (1999) : xxxiv + 163 p. ISBN 2-908-965-11-9.

Horace Bénédict Alfred Moquin-Tandon (1801-1863) nous livre un document rarissime : le journal d'un naturaliste. Ce document n'a pas pour but la publication, il est simplement le carnet de notes d'un voyage de quelques semaines que Moquin-Tandon accomplit à la capitale en 1834. Ce voyage a plusieurs buts : d'abord lui permettre de rencontrer ses supérieurs hiérarchiques et obtenir notamment un aménagement de sa charge d'enseignement afin qu'il puisse prendre en charge le jardin botanique de Toulouse ; mais c'est aussi un moyen de découvrir Paris et de rencontrer de nombreux naturalistes notamment du Muséum national d'histoire naturelle, alors à son apogée. On voit alors défiler les plus grands noms de la science française : Isidore Geoffroy Saint-Hilaire (1805-1861) et Augustin François César Prouvençal de Saint-Hilaire (1799-1853), Antoine-Laurent de Jussieu (1748-1836) et son fils Adrien (1797-1853), Charles-François Brisseau de Mirbel (1776-1854), Adolphe Brongniart (1801-1876), Charles Gaudichaud-Beaupré (1789-1854), etc. Le charme et l'intérêt de son journal est de donner vie à ces grands noms. Pour cela, Moquin-Tandon n'hésite pas à porter des jugements sévères ou empreints d'amitié :

  • sur A.-L. de Jussieu : M. de Jussieu père, le Nestor de la Botanique, est un vieillard cassé, marchant lentement et difficilement. [...] M. de Jussieu travaille toujours à sa nouvelle édition du “Genera”. Mais ce travail est comme celui de Pénélope : il est fait, défait, refait, et puis encore défait.
  • sur A. de Jussieu : M. de Jussieu fils m'a bien supris. Quelle tournure ! quelle physionomie ! Qu'on se représente un grand dadais décontenancé, vêtu sans goût, portant une figure mince, longue, uniforme, des yeux petits, myopes, presques fermés, rapprochés l'un de l'autre, un nez énorme, aussi proéminent que le nez paternel. [...] Cette idée que le nom de Jussieu entraîne avec lui, de haute connaissance dans la science des végétaux, a gâté M. Adrien ; elle a paralysé ses efforts, elle a triplé son amour-propre, et détruit son avenir scientifique. M. de Jussieu n'est qu'un phytographe, un phytographe à la vérité clair, élégant, exact, même minutieux ; mais il ne sera jamais autre chose.

Ce livre devrait plaire à tous les amoureux des sciences et des lettres.

Des textes de Linné inédits en français

Couvertures de Les Fondements de la botanique

Les Fondements de la botanique. Linné et la classification des plantes sous la direction de Thierry Hoquet (2005). Vuibert (Paris) : viii + 290 p. ISBN 2-7117-9145-9.

Voici pour la première fois traduits en français deux textes importants de Carl von Linné (1707-1778) : Fundamenta botanica et Ratio operis du Genera plantarum. Ces traductions, commentées par de nombreuses notes, sont précédées par cinq textes portant sur les problèmes soulevés par la classification linnéenne et sa réception en France : la polémique avec Buffon (1707-1788) est notamment longuement évoquée et expliquée.

Découvrir Linné...

Couverture des Génies de la science, n° 26

Saluons la parution du numéro 26 (février 2006) de la revue Les Génies de la science consacrée presque entièrement à Linné. Parmi les différents articles de ce dossier, il faut signaler celui sur le défi que représente la taxinomie du vivant et les oppositions que rencontre le projet linnéen. Ainsi René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757) estime que si nous pouvions parvenir à connaître toutes les espèces de Chenilles, de Papillons, de Mouches, de Moucherons, etc. [...], ce serait nous charger de connaissances qui ne laisseraient guère de place à la mémoire la plus vaste pour des faits plus importants. Un autre article rappelle l'opposition à l'emploi des organes de reproduction pour la classification que certains contemporains trouvèrent lubrique. Un véritable culte de la personne se forme autour de Linné dès son vivant, auquel ce dernier prend une part active : on célèbre tout autant un système scientifique qu'un homme. Mais son système ne se développe pas sans mal notamment en France comme vient nous le rappeler un article sur l'opposition conduite notamment par Buffon (1707-1788). Bien d'autres figures du XVIIIe s'opposent à ce système jugé trop artificiel ou contraire à la raison. Comme Denis Diderot (1713-1784) qui a ces mots terribles : Puisque l'esprit ne peut tout comprendre, l'imagination tout prévoir, le sens tout observer, et la mémoire tout retenir [...]. Les hommes extraordinaires par leurs talents se doivent respecter eux-mêmes et la postérité dans l'emploi de leur temps. Que penserait-elle de nous, si nous n'avions à lui transmettre qu'une insectologie complète, qu'une histoire immense d'animaux microscopiques ? Aux grands génies, les grands objets ; les petits objets, aux petits génies. Parmi les défenseurs du système linnéen, citons Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) ainsi que plusieurs autres grands naturalistes comme Antoine Gouan (1733-1821), Félix Vicq d'Azir (1748-1794) ou Jean-Emmanuel Gilibert (1741-1814). À côté de ce dossier, il faut aussi signaler un article sur Buffon et un autre sur un potager entrepris par Félix Lahaye en Tasmanie, jardinier dans l'expédition conduite par Antoine Bruny d'Entrecasteaux (1737-1793), à la recherche de celle de Philippe Picot de Lapeyrouse (1744-1818).

Les noms de reptiles et d'amphibiens d'Europe

Couverture de l’Étymologie des noms de reptiles et d'amphibiens

L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles par Jean Lescure et Bernard Le Garff (2006). Belin, collection Éveil nature : 207 p. ISBN 2-7011-1142-7

Ce livre va certainement devenir un ouvrage de référence pour tous ceux qui s'intéressent aux reptiles et aux amphibiens. Il ne faut pas voir son titre de façon réductrice : c'est bien plus qu'une simple et sèche nomenclature étymologique. Il constitue un véritable voyage dans l'histoire d'une discipline, l'herpétologie, et il propose une nomenclature en français précise et viable dont l'importance est indéniable. Wikipédia se doit d'adopter ce livre comme ouvrage de référence. Le livre fait suite à L'Étymologie des noms d'oiseaux de Pierre Cabard et Bernard Chauvet et à L'Étymologie des noms de mammifères des mêmes auteurs, également chez Belin.
L'essentiel du livre concerne l'étymologie des noms latins comme des noms français, mais ceci est utilement complété par des encadrés revenant sur les croyances et légendes qu'ont suscitées les reptiles et les amphibiens, et s'achève sur des notices biographiques sur les principaux scientifiques.

À écouter...

Entretien avec Jean Lescure

L'un des auteurs, Jean Lescure, herpétologiste au Muséum national d'histoire naturelle de Paris, a bien voulu répondre à quelques questions pour Wikipédia. Il nous explique l'importance et le rôle des noms scientifiques français par rapport aux noms vernaculaires et revient sur leur formation.

Si vous ne parvenez pas à lire le fichier au format Ogg, consultez la page Aide:Écouter des sons ogg.

Orientation bibliographique :
Nous vous proposons une importante orientation bibliographique sur les histoires de ces disciplines.


Le saviez-vous... [modifier]

1850-1920 : la démocratisation de l'histoire naturelle

À partir de la moitié du XIXe siècle, la pratique de la botanique se démocratise. Les médecins et les pharmaciens ne sont plus les seuls à s'intéresser à l'étude des végétaux : tous les corps de métiers ou presque se retrouvent dans les nombreuses sociétés savantes qui voient le jour à ce moment-là comme en témoigne la naissance de la Société botanique de France en 1854. Deux signes attestent de la transformation du rôle et de la place de l'histoire naturelle. Le premier est la création des facultés de sciences qui n'obligent, les futurs spécialistes, de faire des études de médecine. Le second est la réforme, plus tardive, de l'enseignement de 1902, qui établit une place très importantes aux sciences pour la formation de l'esprit.

Les cheminements... [modifier]

Nous vous proposerons ici des cheminements à travers Wikipédia afin de découvrir les différents aspects de l'évolution de ces sciences.

Les voyages

Durant le XVIIIe et XIXe siècles, les voyages d'exploration se multiplient. Cherchant à cartographier, à conquérir, ils ont aussi pour but de dresser l'inventaire du vivant, d'enrichir les muséums, de découvrir des espèces utiles. Vous pouvez découvrir ici une description des principaux voyages (plus d'une cinquantaine).

La philatélie

C'est une façon étonnante de découvrir les naturalistes sur les timbres-poste. Ce cheminement permet de découvrir des personnalités méconnues voire inconnues des francophones. D'ailleurs, certains articles sont à créer. À vous de jouer !

Cheminements à venir

  • Les femmes dans les sciences naturelles.
  • Les institutions scientifiques.
  • Les collections.

Quelques anniversaire... [modifier]

Il y a un siècle...

Henry Baker Tristram (1822-1906)

Henry Baker Tristram n'est pas une figure connue. Mort il y a un siècle, il symbolise pourtant tout un pan de l'histoire de l'ornithologie. Maniant volontiers le fusil pour se procurer des spécimens, grand voyageur, il constitue une belle collection qu'il enrichit également par des échanges ou des achats. Son action au sein de la British Ornithologists' Union lui permet d'augmenter encore le nombre de ses correspondants et la richesse de ses collections. Celles-ci sont aujourd'hui conservées par divers muséums comme celui de Liverpool, de Philadelphie et de Londres.

Les événements [modifier]

Cette rubrique vous signale les manifestations importantes à venir.

  • Du 17 novembre 2006 au 6 juin 2007 : Séminaire « Linné et Buffon : deux styles d’histoire naturelle ». Lieu : Centre Alexandre Koyré, Muséum national d'histoire naturelle, 57 rue Cuvier, Paris de 10h à 12h (Pavillon Chevreul, 3e étage). En savoir plus
  • 9 janvier 2007 : Séminaire de Denis Lamy « Quelles sciences botaniques au Muséum National d'Histoire Naturelle et dans les facultés ? Une première approche ». Lieu : École normale supérieure, bâtiment du 29 rue d'Ulm, Paris de 10h à 12h (salle Paul Lapie, 1er étage gauche). En savoir plus
  • Du 3 au 9 septembre 2007 : L'héritage de Buffon, colloque interdisciplinaire bilingue destiné à réfléchir à l’héritage de Buffon. Dans le cadre de ce congrès, une série d’ateliers en français et en anglais traitera du rayonnement international de Buffon, autour de quatre thèmes principaux... Pour plus d'information, cliquez ici.

Les derniers articles créés... [modifier]

Le pictogramme Image:C_picto_HZB.png symbolise une création d'article, Image:E_picto_HZB.png symbolise un article sous forme d'ébauche et Image:Plus_picto_HZB.png indique l'enrichissement significatif d'un article.

21 novembre

20 novembre

19 novembre

18 novembre

  • Image:C_picto_HZB.png Louis Secretan (1758-1839), homme politique, avocat et mycologue suisse.

16 novembre

10 novembre

9 novembre

8 novembre

7 novembre

6 novembre

5 novembre

Charles Barney Cory (1857-1921)

3 novembre

2 novembre

1er novembre

Giovanni Antonio Scopoli (1723-1788)

30 octobre

29 octobre

28 octobre

27 octobre

21 octobre

Jan Jonston (1602-1675)

  • Image:Plus_picto_HZB.png Jan Jonston (1602-1675), médecin et naturaliste polonais.

Les archives


La charte de qualité [modifier]

Afin d'homogénéiser la réalisation des articles et d'assurer une bonne qualité aux articles, voici quelques règles :

  1. Toujours indiquer la date de naissance et de mort de toute personne citée dans un article.
  2. Indiquer la source ou les sources des informations contenues sur un article.
  3. Limiter le nombre de liens rouges.
  4. Vérifier les liens afin de minimiser les mauvaises directions.

Les participants [modifier]

Ce portail, initié par Valérie Chansigaud le 8 août 2005, est le vôtre. N'hésitez surtout pas à y participer et vous inscrire ici :

Portail de qualité [modifier]

Médaille de qualité

Ce portail a été défini comme article de qualité faisant honneur à l’encyclopédie Wikipédia libre, universelle et gratuite. Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion ainsi que celle de la liste des articles de qualité.

Articles de qualité [modifier]

Anna Maria Sibylla Merian (1647-1717), illustratrice et entomologiste allemande. C'est l'une des rares femmes naturalistes des XVIIe et XVIIIe siècles. Méconnue en France, elle est une figure attachante et marquante de l'entomologie.

Georg Forster (1754-1794), naturaliste allemand. Il accompagne son père lors du deuxième voyage de Cook autour du monde. Ce grand naturaliste, qui disparaît à quarante ans, est, comme A.M.S. Merian, très méconnu en France.

La vie du portail [modifier]

Ce projet a besoin de vous ! Il s'agit de faire la liste des manques actuels afin de coordonner nos efforts. Pour vous aider dans l'enrichissement ou la création des articles, voici une liste comparatives des articles en français, en anglais et en allemand.

Articles prioritaires

Ces articles concernent des hommes ou des idées fondamentaux dans l'histoire de ces disciplines.

Articles secondaires

  • Un lien externe en néerlandais permettrait d'enrichir l'article sur Coenraad Jacob Temminck (1770-1858) dont le rôle dans la constitution du muséum de Leyde est fondamental.
  • L'article sur César de Rochefort (1630-1691) pose un problème : est-il vraiment l'auteur de l’Histoire naturelle et morale des iles Antilles de l'Amérique... comme on peut le lire ici ou là ?
  • Le site officiel de la Société linnéenne de Lyon possède une partie historique dont un résumé/adaptation permettrait de faire un intéressant article pour wikipédia. Avis aux amateurs.
  • Adolphe de Barrau (1803-1884), des liens en rouge intéressants restent à écrire. Avis aux amateurs.
  • Gottlieb Friedrich Christmann (1752-1836), botaniste allemand.
  • Marie Auguste Rivière (1821-1877) et Charles Marie Rivière (1845-x), botanistes français, père et fils, directeurs du Jardin d'essai d'Alger.
  • William Thomas Stearn (1911-2001), botaniste britannique (voir de:William Thomas Stearn).
  • Janos Frivaldszky (Jan Frivaldsky), Словакия - Венгрия (1822-1895), zoologiste russe.
  • Shonen Matsumura (1872-1960), entomologiste japonais.
  • Jiro Adachi (???-???), entomologiste japonais.
  • Anthonie Cornelis Oudemans (1858-1943), entomologiste néerlandais.
  • Lucien Plantefol (???-???), botaniste français.
  • William Harry Evans (1876-1956), entomologiste britannique.
  • Charles Lionel Augustus de Nicéville (1852-1901), zoologiste.


Ce portail a été reconnu article de qualité le 3 septembre 2005 (comparer avec la version actuelle).
Il offre un panorama complet sur nos articles relatifs à son sujet.
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion ainsi que le vote l'ayant promu.