Lausanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Lausanne (Vaud)
Administration
Pays  Suisse
Canton Vaud
District Lausanne
Langue(s) Français
Syndic / Maire /
Président de commune
M. Daniel Brélaz

(Les Verts)

Localité Le Chalet-à-Gobet, Montblesson, Montheron, Ouchy, Vernand-Dessous, Vernand-Dessus, Vers-chez-les-Blanc
Code postal 1000-1007
1010-1012
1014-1015
1017-1018
N° OFS 5586
Site Web www.lausanne.ch
Géographie
Latitude 46° 32' N
Longitude 06° 40' E
Altitude de 375 à 900 m
Superficie 41,37 km²
Communes limitrophes Bottens, Froideville, Montpreveyres, Savigny, Pully, Saint-Sulpice (VD), Chavannes-près-Renens, Renens (VD), Prilly, Romanel-sur-Lausanne, Le Mont-sur-Lausanne, Epalinges, Cugy (VD), Bretigny-sur-Morrens, Cheseaux-sur-Lausanne, Morrens (VD), Jouxtens-Mézery, Crissier
Démographie
Population
- Totale (année)
Densité

123900 (OFS) hab. (2004)
2 832 hab/km2
Gentilé Les Lausannois
Lè Tâta-Dzenelye
Localisation

Lausanne est la cinquième ville de Suisse, capitale du canton de Vaud et chef-lieu du district de Lausanne. Lausanne est le centre d'une agglomération d'environ 310 000 habitants selon l'OFS.

Sommaire

[modifier] Dénomination

Lausanne s'écrit Losena en francoprovençal. Dans les langues nationales suisses, Lausanne s'écrit aussi Lausanne en allemand et Losanna en italien et en romanche.

[modifier] Géographie

Lausanne se situe au bord du lac Léman. Peuplée de 131 161 habitants, sa superficie est de 41,37 km². Deux rivières aujourd'hui enterrées la traversent : le Flon et la Louve. Bâtie sur trois collines, la ville s'étend sur un dénivelé de plus de 300 m, du port d'Ouchy (moins de 400 m) aux quartiers nord (près de 700 m), en passant par le centre-ville (495 m), l'aéroport de la Blécherette (600 m) et le bois de Sauvabelin (640 m).

vue satellite de Lausanne.

[modifier] Histoire

Cathédrale vue de la Cité
Agrandir
Cathédrale vue de la Cité

La ville de Lausanne était déjà peuplée au IVe millénaire av. J.-C. Un vicus gallo-romain nommé Lousonna est fondé à partir de 15 av. J.-C. dans le secteur actuel du quartier de Vidy. À la croisée de nombreuses voies de communication, celui-ci s'étend jusqu'au milieu du IIIe siècle, puis il commence à décliner lors des invasions germaniques et est finalement abandonné au milieu du IVe siècle au profit de la colline de la cité.

Lausanne est une des étapes de la Via Francigena, chemin de pèlerinage menant à Rome. Elle est mentionnée à ce titre par Sigéric, en 990, avec la mention LIV Losanna (numéro d'étape en partant de Rome).

En 1536, les Bernois prennent la ville en même temps que le reste du canton de Vaud. L'évêque, Sébastien de Montfalcon, fuit la ville, qui n'est plus un évêché depuis.

[modifier] Vie politique récente

La ville de Lausanne a connu une première municipalité de gauche (19341937) avec le socialiste Arthur Maret en tant que syndic puis de 1946 à 1949 avec Pierre Graber. La droite est revenue au pouvoir en 1938 avec les radicaux Jules-Henri Addor et avec Jean Peitrequin en 1950, Georges-André Chevallaz en 1958, Jean-Pascal Delamuraz en 1974 et Paul-René Martin en 1981 comme syndics. La gauche a repris le contrôle de la municipalité en 1989 (élections d'octobre et novembre) avec comme syndics les socialistes Yvette Jaggi (1990) et Jean-Jacquis Schilt (1998) puis le Vert modéré Daniel Brélaz (2002 et 2006, chaque fois au premier tour). À noter que Graber, Chevallaz et Delamuraz ont ensuite siégé au Conseil fédéral.

[modifier] Musées

Entrée du Musée Olympique
Agrandir
Entrée du Musée Olympique
  • Cabinet des Médailles cantonal
  • Collection de l'Art brut
  • Espace Arlaud
  • Espace des Inventions
  • Fondation de l'Hermitage
  • Fondation Claude Verdan - Musée de la main
  • Fondation du vivarium de Lausanne
  • Forum d'architectures de Lausanne
  • Forum de l'Hôtel de Ville
  • Musée cantonal d'Archéologie et d'Histoire
  • Musée cantonal des Beaux-Arts http://www.beaux-arts.vd.ch
  • Musée de design et d'arts appliqués contemporains, mu.dac
  • Musée de l'Elysée http://www.elysee.ch
  • Musée cantonal de Géologie
  • Musée historique de Lausanne http://musees.lausanne.ch
  • Musée et jardins botaniques cantonaux http://www.botanique.vd.ch
  • Musée Olympique
  • Musée romain de Lausanne-Vidy
  • Musée cantonal de Zoologie
  • Roseraie de la Vallée de la Jeunesse
  • Établissement horticole de la Bourdonnette - serres de la Ville
  • Musée de la machine à écrire
  • Musée de la chaussure

[modifier] Monuments


[modifier] Parcs et jardins

Lausanne est considérée comme l'une des villes les plus vertes d'Europe. Elle compte de nombreux parcs, dont notamment :

  • Le Jardin botanique du Crêt-de-Montriond (ou Jardin botanique de Lausanne)
  • L'Esplanade de Montbenon
  • Le Parc de Mon-Repos, un parc à l'anglaise avec sa copie de ruine médiévale
  • Le Parc de Denantou
  • La Place de Milan
  • Le Parc Olympique
  • Le Parc de l'Hermitage
  • Le Parc de Valency

[modifier] Lieux

Fontaine de la Place de la Navigation, au bord du lac Léman, Ouchy
Agrandir
Fontaine de la Place de la Navigation, au bord du lac Léman, Ouchy
  • Place de la Palud et ses beaux bâtiments des XVIIIe et XIXe siècles. Chaque heure, de 9h à 19h, une horloge s'anime et présente quelques éléments d'histoire lausannoise.
  • Lac de Sauvabelin. Situé dans le bois de Sauvabelin (haut de la ville), ce lac artificiel est un endroit de détente très populaire parmi les Lausannois. Depuis peu, une tour en bois offre un panorama exceptionnel sur toute la région.
  • Ouchy, endroit de détente parfait pour tous. La grande fontaine, le carrousel, la place de jeux, les jeux d'échecs, les bancs ou certains jeunes y pratiquent la planche à roulette (attention à ne pas vous asseoir sur les bancs, sous peine de vous attirer les foudres de ces jeunes pratiquants).

[modifier] Enseignement supérieur et recherche

[modifier] Enseignement artistique

[modifier] Manifestations

[modifier] Manifestations culturelles

  • Le Comptoir Suisse (en septembre)
  • L'exposition dans la ville « Lausanne Jardins » (1997, 2000, 2003)
  • Concours de danse classique et contemporaine pour jeunes danseurs Le Prix de Lausanne site
  • Festival de la Cité (première semaine de juillet, théâtre, danse et musique dans les ruelles de la vieille ville)
  • BD-FIL Festival International de bande dessinée (première édition en septembre 2005) [1]
  • Fête de la Musique
  • Carnaval de Lausanne
  • Entrées libres pour un été
  • Lausanne Underground Film and Music Festival [(LUFF)]
  • Jazz Onze (Casino de Monbenon)
  • Nuit des Musées (fin septembre de chaque année)
  • Fête de la musique (21 juin)
  • Lôzane's Burning - soutien à la scène rock local (en janvier) site

[modifier] Manifestations sportives

[modifier] Transports publics

Les transports publics de la région lausannoise (TL) possèdent:

  • Un important réseau de trolleybus, autobus utilisant l'électricité comme source d'énergie. L'association "Rétrobus" restaure et entretien d'anciens véhicules (dont un des premiers trolleybus lausannois de 1932) et pourvoit à des circulations touristiques durant la belle saison.
  • Un réseau de bus
  • Deux lignes de métro
    • Le M1 (appelé "TSOL") , essentiellement à l'air libre, reliant le centre de la capitale à la commune de Renens, située dans la banlieue ouest, et desservant également le campus universitaire au bord du lac Léman.
    • Le M2
      • Autrefois: La « Ficelle » en réalité un funiculaire transformé en train à crémaillère d'où son surnom de « Ficelle » qui reliait Ouchy (bord du lac) à la place du Flon (centre ville), via la gare CFF de Lausanne. Cette liaison a été fermée le 22 janvier 2006.
      • Futur: En 2003, par votation, le peuple a accepté un important investissement (plus de 500 millions CHF) pour la mise en place d'une ligne de métro régional, appelé le M2 — considéré comme le premier vrai métro en Suisse — et doit traverser Lausanne de haut en bas. La construction a commencé le 17 juin 2004 et si le calendrier est respecté, il circulera dès 2008 d'Ouchy à Epalinges, et aura la particularité d'être le métro automatique avec la plus forte déclivité d'Europe. Il prolongera le tracé de la « Ficelle » et la remplacera sur son parcours.
  • En plus il y a le train Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) qui a son terminus à la place du Flon, qui appartient à une entreprise séparée.
  • Au nord de la ville, l'aéroport de la Blécherette est ouvert au trafic depuis 1910/1911.

[modifier] Employeurs principaux

  • Hospices-CHUV (Centre hospitalier universitaire vaudois) : 6 500 employés (2004)
  • Philip Morris, siège international pour les activités tabac: 2000 employés sur 23 000 m2 de surface administrative et 494 places de stationnement au coteau de Cour (mise en service fin 2006).
  • Ville et administration de Lausanne: 4 500 employés (2006)
  • Université de Lausanne (UNIL) : 1 600 employés (2004)

[modifier] Capitale Olympique

Depuis 1915, Lausanne abrite le siège du Comité International Olympique (CIO) et des principales institutions liées au Mouvement olympique, celui aussi d'une quinzaine de fédérations sportives internationales. En 1994, Lausanne a été promue capitale Olympique. Tous ces facteurs font de Lausanne la capitale administrative du sport mondial.

[modifier] Institutions et Organisations des Jeux Olympiques

  • Le Comité international olympique (CIO)
  • Le Musée Olympique de Lausanne
  • L'Association des Fédérations Internationales des Sports Olympiques d'Été
  • L'Association des Fédérations Internationales des Sports Olympiques d'Hiver
  • L'Association Européenne d'Athlétisme (EAA)
  • L'Association Européenne de Golf (EGA)
  • L'Académie Internationale des Sciences et Techniques du Sport
  • L'Association Olympique Internationale pour la Recherche Médico-Sportive
  • La Solidarité Olympique
  • Le Tribunal arbitral du sport (TAS)

[modifier] Les fédérations sportives internationales

[modifier] Sports

  • Football
    • Le Lausanne-Sports, ancien club professionnel de football, ayant fait faillite en 2003. Le club est reparti en 4ème division suisse sous le nom de FC Lausanne Sport! Il est aujourd'hui à nouveau professionnel et milite en 2ème division suite à deux promotions en deux ans
    • Aujourd'hui plusieurs équipes lausannoises militent dans les ligues amateurs : l'ES Malley, le Stade Lausanne.
  • Hockey sur glace
    • Le hockey est sans doute le sport le plus prisé dans la cité lémanique, ou du moins autant que le football. L'équipe lausannoise est le Lausanne Hockey Club ou LHC. Le club oscille souvent entre la première et la seconde ligue malgré le très haut taux d'affluence (leader avec 3000 personne en 2ème ligue et second en 1ère ligue avec 9500). On cite souvent Lausanne comme capitale du hockey suisse avec Berne. Les citoyens peuvent aussi compter sur une équipe de troisième ligue: Star-Lausanne.
  • Athletissima, l'un des plus prestigieux meeting d'athlétisme du Monde chaque année depuis 1977
  • Triathlon
Chaque année, le Triathlon de Lausanne voit s'affronter plus de 1500 participants lors des différentes épreuves. En 2006 auront lieu des Championnats du Monde de Triathlon : ITU Elite & Age Group - universitaires - pompiers ainsi que les Championnats d'Europe police (26-27 août & 2-3 septembre).
Les Indians Lausanne Baseball Club jouent en Ligue Nationale A de baseball et évoluent en Fédération suisse de baseball et softball. Trois équipes, Elite LNA et FRB et Cadet, forment le club depuis 1990.

Lausanne est aussi le lieu d'une grande course: Les 20 Km de Lausanne. Divisé en plusieurs courses: 20Km, 10Km et 4Km.

[modifier] Groupes scouts

La ville de Lausanne compte de nombreux groupes scouts dont les 1ers sont apparus en 1912. Ils sont tous membres de l'ASVD (Association du scoutisme vaudois).

[modifier] Tourisme

[modifier] Justice

[modifier] Liens externes

Wikimedia Commons propose des documents multimédia sur Lausanne.
Panorama du nord de Lausanne, vue de la tour de Sauvabelin
Agrandir
Panorama du nord de Lausanne, vue de la tour de Sauvabelin


Portail de la Suisse – Accédez aux articles de Wikipédia concernant la Suisse.