Montagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Pour les articles homonymes, voir Montagne (homonymie). 

Le K2 dans l'Himalaya
Agrandir
Le K2 dans l'Himalaya

Une montagne est une structure topographique en relief positif, faisant généralement partie d'une chaîne de montagnes.

Sommaire

[modifier] Caractéristiques et formation

L'altitude d'une montagne est la hauteur de son sommet par rapport au niveau de la mer. L'importance d'une montagne peut également se mesurer par la différence d'altitude entre son sommet et les terres environnantes.

Une montagne se forme toujours grâce à des forces qui modifient l'équilibre gravitaire (géoïde, ou champs d'égale pesanteur) en déplaçant (ou en ajoutant) des roches vers le haut. Le déséquilibre ainsi crée provoque un relief positif, et par compensation isostatique (flottaison de la croûte terrestre sur le manteau) un épaississement de la croûte (qui peut passer d'une épaisseur habituelle de 30 km a plus de 60 km). Deux mécanismes principaux permettent de retrouver un état d'équilibre (relief nul) : l'extension (observée dans les Alpes, le Basin and Range de l'Ouest des États-Unis, dans les Andes, au Tibet, dans la chaîne hercynienne…) et l'érosion. Ces deux mécanismes provoquent un amincissement crustal, et provoque généralement une diminution du relief (absolu et relatif).

[modifier] Orogénèse

Voir l’article Orogénèse.

L'orogénèse (littéralement « naissance du relief ») peut avoir plusieurs causes, mais la principale est due aux mouvements tectoniques. La subduction d'une plaque océanique sous une plaque océanique ou continentale forme une cordillère (la Cordillère des Andes, les Montagnes Rocheuses). La collision de deux plaques continentales peut suivre et créer une chaîne de collision (les Alpes, le Caucase, l'Himalaya. La croûte terrestre est épaissie par des failles et des plis s'exprimant à toutes les échelles (de l'échelle continentale a l'échelle microscopique).

La présence d'une anomalie thermique peut également provoquer la formation d'un relief par l'apport de matériel (volcan) et/ou par la modification de la densité (et donc la flottabilité) de la croûte ou de la lithosphère (plus chaud / moins dense). La croûte continentale étant plus légère que le manteau lithosphérique sous-jacent, la plus grande partie de l'épaississement crustal est absorbé à l'interface croûte/manteau (le Moho est plus profond). Cet épaississement provoque une augmentation du relief, et généralement une augmentation locale de l'érosion. L'érosion peut également être responsable de la création de relief par réponse isostatique. Une chaînes de montagnes peut également être crée sur une frontière de plaque transformante (décrochante), ou extensive (bordure de rift; le relief est crée par effet thermique)

[modifier] Morphologie des montagnes

La morphologie d'une chaînes de montagnes dépend de différents facteurs :

  • la nature des roches (les roches tendres donnent des reliefs plus doux que les roches dures) ;
  • le climat, et en particulier l'intensité, la nature et la répartition des précipitations, ainsi que présence ou non de glacier ;
  • la vitesse de déformation (mouvements verticaux et horizontaux des roches).

Une chaînes de montagnes active présente généralement des pentes importantes et des formes acérées, alors qu'une chaînes de montagnes inactive présente généralement des formes plus douces. Cette classification simpliste n'est cependant plus d'actualité.

La montagne la plus haute sur la Terre est le mont Everest dans l'Himalaya (8848m au dessus du niveau de la mer), ou le volcan Mauna Kea à Hawaii qui émerge de 4206 au dessus de la mer, avec sa base 5500m sous le niveau de la mer (soit presque 10 000m de relief). La plus haute en Europe est le mont Elbrouz dans le Caucase (le Mont Blanc n'étant plus haut somment que de l'Europe occidentale). La plus haute montagne connue à ce jour dans le système solaire est l'Olympus Mons sur Mars, édifice volcanique de 26 km de haut pour un diamètre de 600 km.

Quelques montagnes célèbres : le K2, l'Annapurna, le Cervin, Ben Nevis, le Kilimandjaro, le mont McKinley, mont Rose, mont Whitney.

[modifier] Chaînes de montagnes (non exhaustif)

[modifier] Système Téthysien

Les montagnes de ce système sont issues de la fermeture le l'océan Téthys depuis le Crétacé. Cette fermeture a été provoquée principalement par la colision entre les plaques africaine et indienne avec l'Eurasie depuis l'Eocène.

[modifier] Chaînes alpines

L'ouverture de différents bassins océaniques en Méditerranée (mer Ligure, entre la Corse et la Provence, Mer Tyrrhénienne entre Corse, Sicile, Sardaigne et Italie, Mer d'Alboran entre Espagne et Maroc, Mer Égée entre Grèce et Turquie etc.) complique la géologie et la répartition géographique de ces chaînes

des chaines de montagnes sont plusieurs montagnes cotes à cotes

[modifier] Chaînes du Moyen-Orient

[modifier] Chaînes péri-himalayennes

[modifier] Système de la cordillère américaine

La cordillère américaine est issue de la subduction depuis le Crétacé de la plaque pacifique sous les plaques nord-américaine (Montagnes Rocheuses, de l'Alaska à la Californie) et sud-américaine (Andes, de l'Équateur au Sud du Chili).

[modifier] Montagnes Rocheuses

Les Montagnes Rocheuses s'étendent du Canada au Mexique, en passant par les États-Unis d’Amérique.

[modifier] Cordillère des Andes

La Cordillère des Andes s'étend sur plusieurs pays d'Amérique du sud : Chili, Pérou, Équateur, Argentine, Colombie et Bolivie.

[modifier] Autres systèmes péri-pacifique

[modifier] Système hercynien

[modifier] Autres systèmes

[modifier] Activités traditionnelles en montagne

La montagne est le lieu de nombreuses activités traditionnelles : l'exploitation du bois en basse altitude (moins de 1 500 m), l'élevage de bovins ou de caprins dans les alpages (de 1 500 à 2 500 m) l'été, qui donne souvent lieu à la production de fromages, qui peuvent être conservés longtemps en altitude, comme le reblochon en Savoie.

L'exploitation minière est aussi courante, comme celle du fer dans le massif de Belledonne en Dauphiné, jusqu'au milieu du siècle dernier.

[modifier] Sports de montagne

[modifier] L'hiver

[modifier] L'été

[modifier] Voir aussi


La Terre : structure interne · hydrosphère · relief · atmosphère
Colline · Dune · Montagne · Plage · Plaine · Plateau
Portail de la géographie – Accédez aux articles de Wikipédia concernant la géographie.
  
Portail de la montagne – Accédez aux articles de Wikipédia concernant la montagne.
   {{{{{3}}}}}
Portail de la géographie – Accédez aux articles de Wikipédia concernant la géographie.
Portail de la montagne – Accédez aux articles de Wikipédia concernant la montagne.
{{{{{3}}}}} {{{{{4}}}}}