Montluçon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Montluçon
Pays
drapeau de la France
     France
Région Auvergne
Département Allier
Arrondissement Arrondissement de Montluçon
Canton Chef-lieu de 4 cantons
Code INSEE 03185
Code postal 03100
Maire
Mandat en cours
Daniel Dugléry
2001-2008
Intercommunalité Communauté d'agglomération montluçonnaise
Latitude 46° 20' 27" Nord
Longitude 02° 36' 12" Est
Altitude 194 m (mini) – 364 m (maxi)
Superficie 2 067 ha = 20,67 km2
Population sans
doubles comptes
41 362 hab.
(1999)
Densité 350 hab./km2

Montluçon (en occitan Montluçon [muⁿljyˈsu / məljyˈsu]) est une commune française, située dans le département de l'Allier et la région Auvergne.

Ses habitants sont appelés les Montluçonnais.

Sommaire

[modifier] Géographie

[modifier] Site

La ville de Montluçon s'est établie au Moyen Âge sur un site défensif, un piton rocheux établi dans une boucle du Cher.

[modifier] Situation

La ville est reliée à Bézenet, Doyet et Montmarault par la route nationale 371.

[modifier] Histoire

[modifier] Période Gallo-Romaine

Établissement d'une forteresse romaine. (Légion Octava-Augusta.)

[modifier] Moyen Âge

La première mention d'un Monte Lucii remonte au XIe siècle. C'est Guillaume, fils d'Archambaud IV de Bourbon, qui construit le château. Au XIVe siècle, Louis II de Bourbon reconstruit château et remparts.

[modifier] Du XVIe siècle à la Révolution

La ville est rattachée à la Couronne de France en 1529, avec l'ensemble des possessions du connétable de Bourbon. Henri IV fait améliorer les remparts.

[modifier] De la Révolution à nos jours

Montluçon est d'abord chef-lieu d'arrondissement en 1791. Elle prend son essor avec la Révolution industrielle, bénéficiant des voies de communication (canal du Berry, chemin de fer en 1864) et de la proximité des mines de charbon de Commentry. La population passe de 5000 habitants en 1830 à 50 000 en 1950.

[modifier] Économie et transports

Avec l'épuisement des mines de charbon, la ville a dû reconvertir ses industries traditionnelles (haut-fourneaux, verreries) pour baser son développement sur la chimie et électronique. Montluçon a développé un pôle de technologie de pointe à la technopôle de la Loue.

Montluçon est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Montluçon-Gannat. Elle gère l’aéroport de Montluçon Guéret qui se trouve à Lépaud.

[modifier] Légendes et personnages pittoresques

[modifier] Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
13 janvier 1835 - 1 avril 1848 Jean Jaladon de Labarre - -
1 avril 1848 - 18 juillet 1850 Louis Guillaume Le Guay - Maître de verrerie
18 juillet 1850 - 30 juillet 1852 Les Pinard - Notaire
30 juillet 1852 - 12 août 1860 Perrot Des Gozis - Procureur du Roi
12 août 1860 - 7 septembre 1868 Alexandre Duchet - Directeur de la Verrerie
7 septembre 1868 - 17 septembre 1870 Louis Ouvière - Banquier, avoué
17 septembre 1870 - 18 février 1872 Joseph Chantemille - Commerçant
18 février 1872 - 1 mars 1874 Pierre Renon - Avocat
1 mars 1874 - 3 avril 1876 Etienne Monanges - Avocat
3 avril 1876 - 10 octobre 1877 Pierre Renon - Avocat
10 octobre 1877 - 8 février 1878 Etienne Monanges - Avocat
8 février 1878 - 19 décembre 1878 Pierre Renon - Avocat
19 décembre 1878 - 20 mai 1888 Joseph Chantemille Républicain opposé à l'Empire Commerçant
20 mai 1888 - 15 mai 1892 Gilbert Alexandre Dumas Républicain radical puis Gauche radical Notaire
15 mai 1892 - 8 janvier 1899 Jean Dormoy Parti ouvrier français Marchand d'huile
8 janvier 1899 - 13 juillet 1902 Paul Constans Fédération Républicaine et Socialiste Commerçant en tissus
13 juillet 1902 - 15 mai 1904 Alexandre Dormoy Socialiste Restaurateur
15 mai 1904 - 17 mai 1908 Lucien Caillet Parti Républicain Avoué
17 mai 1908 - 9 mai 1926 Paul Constans Socialiste Commerçant en tissus
9 mai 1926 - 25 septembre 1940 Marx Dormoy Socialiste Représentant de commerce
25 septembre 1940 - 21 avril 1941 Henri Cléret - Médecin
21 avril 1941 - 25 août 1944 Raoul Méchain - -
25 août 1944 - 19 mai 1945 François Carrias Socialiste Représentant en liqueurs
19 mai 1945 - 15 juin 1946 René Ribière Socialiste Journaliste
15 juin 1946 - 28 avril 1950 Lucien Menut Socialiste Avocat
28 avril 1950 - 11 juin 1950 Georges Piquand - Médecin hospitalier
11 juin 1950 - 26 novembre 1959 André Southon Socialiste Professeur d'histoire-géographie
26 novembre 1959 - 8 mai 1972 Jean Nègre Socialiste Professeur d'anglais
18 juin 1972 - 13 mars 1977 Maurice Brun Liste Socialiste Avocat
13 mars 1977 - 18 avril 1998 Pierre Goldberg Communiste Technicien PTT
18 avril 1998 - 18 mars 2001 Jean-Claude Micouraud Communiste Technicien en chauffage
18 mars 2001 - Daniel Dugléry Divers droite Directeur de société

[modifier] Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999
55 184 57 871 56 468 49 912 44 248 41 362
Nombre retenu à partir de 1962  : Population sans doubles comptes

[modifier] Personnages célèbres

[modifier] Culture

Montluçon est classée ville d'art et d'histoire.

[modifier] Monuments

château des ducs de Bourbon
Agrandir
château des ducs de Bourbon
  • château des ducs de Bourbon
  • église Notre-Dame
  • église Saint-Pierre

[modifier] Musées

  • château de La Louvière
  • musée des Musiques Populaires

[modifier] Manifestations culturelles

[modifier] Éducation

  • IUT.
  • Lycée Mme de Staël.
  • Lycée Paul Constans .
  • Lycée Professionnel Maurice Guyot .
  • Lycée Professionnel Albert Einstein .

[modifier] Espaces verts

  • parc des Ilets
  • parc Saint-Jean
  • esplanade de l'avenue Marx Dormoy
  • jardins Bréda
  • esplanade des marais
  • parc de la Louvière
  • jardins Wilson

[modifier] Jumelages

[modifier] Héraldique

Blasonnement rapporté par le Grand Larousse encyclopédique (1960) :

« D'azur au château d'argent, sur une montagne d'or, le tout surmonté d'un soleil de même. »

Malte-Brun, quant à lui, rapportait dans La France illustrée (1882) deux autres blasonnements pour les armes traditionnelles de la ville de Montluçon :

1e) « D'azur, à un château d'argent composé de quatre tours, et un donjon couvert en pointe et posé sur une montagne d'or. »

2e) « De gueules, à une montagne d'or, au chef cousu de sable, chargé d'une lanterne d'argent. »

[modifier] Liens externes

Portail de l'Allier et du Bourbonnais – Accédez aux articles de Wikipédia concernant l'Allier et le Bourbonnais.