Mouvement social

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).

On appelle mouvement social

  • en Histoire, l'ensemble des événements au cours desquels certains groupes (identifiés à des classes sociales) cherchent à modifier l'organisation de la société, pour une "meilleure" (de leur point de vue) répartition des richesses et du pouvoir politique, conduisant à un progrès social.
  • en politique, et par métonymie, des actions qui se veulent la concrétisation de ce mouvement historique.
  • en sociologie : un ensemble de réseaux informels ( des organisations et d'acteurs isolés) construit sur des valeurs partagées et de la solidarité et qui se mobilise au sujet d'enjeux conflictuels, en ayant recours à différentes formes de protestation[1].

Sommaire

[modifier] Introduction

Le terme est moderne, mais a postériori les théoriciens du mouvement social revendiquent l'héritage de nombreux événements historiques. Dans la mesure où les premiers théoriciens, historiens et intellectuels adhèraient généralement à l'idéologie de la lutte des classes un certain accent est mis sur les événements violents, révolutionnaires.

Néanmoins, les mouvements sociaux prennent des formes différentes selon les pays et les époques.

Le XIXe et le XXe siècle sont surtout marqués dans les pays industrialisés par le mouvement ouvrier. Avec l'avènement des sociétés libérales, les mouvements sociaux ont pris au cours du XXe siècle des formes de moins en moins violentes et de plus en plus institutionnalisées, en particulier avec la création d'associations citoyennes et de syndicats. Les formes d'action des mouvements sociaux sont variées : pétitions, manifestations, émeutes, grèves, occupations...

Le monde contemporain se caractèrise par une affiliation de l'individu à simultanément de multiples groupes sociaux, ce qui a fait éclater les vieux cadres d'analyse et provoqué une diversification des mouvements sociaux. On peut notamment distinguer :

[modifier] Historique

[modifier] Antiquité, Moyen Âge

[modifier] Époque moderne

[modifier] XVIIIe siècle

[modifier] XIXe siècle

[modifier] XXe siècle

[modifier] Sociologie des mouvements sociaux

[modifier] Caractéristiques d'un mouvement social

Selon la définition de sociologie donnée précédemment (haut de la page) un mouvement social possède différentes caractéristiques : une dimension collective, se définit des cibles, des adversaires et pose des revendications.

  • les membres d'un mouvement social partagent un système de valeurs ou ont un projet en commun, se sentent liés par de la solidarité ou un sentiment d'appartenance.
  • Une autre caractéristique importante est la capacité de mobiliser, de réunir un certain nombre de personnes pour des évenements ponctuels. Néanmoins, pour que le mouvement social existe il faut de la continuité entre les moments forts.
  • Enfin les formes de protestation du mouvement social sont extrêmement variées, en voici quelques exemples pour s'en convaincre (liste non exhaustive)  : pétition, grève, grève du zèle, blocage des routes, occupation des arbres [2], occupation de bâtiments, réappropriation des rues de façon festive, arrachage collectif de plants d'OGM, manifestations médiatisées ...

Les sciences politiques et la sociologie ont développé des théories et des recherches empiriques sur les mouvements sociaux, par exemple certaines recherches étudient ou mettent en évidence l'engagement des militants, la relation entre les mouvements populaires et la formation de groupes politiques, l'institutionnalisation des mouvements sociaux, l'influence des MS dans la mise sur pied de réglementations politiques, la mise à l'agenda politique des questions soulevées.

[modifier] Historique en sociologie

Charles Tilly [3] affirme que le «mouvement social» n'existe pas avant la fin du XVIIIe siècle car selon lui l'émergence des MS était connectée aux profonds changements économiques et politiques de ces périodes, en incluant la parlementarisation, l'expansion du capitalisme et la prolétarisation. Même si des éléments comme des campagnes, répertoire des actions collectives, révoltes et les manifestations montrent une plus longue histoire, c'est vraiment récemment qu'ils sont combinés ensemble pour former le mouvement social en sociologie. Le terme mouvement social en sociologie fut inventé en Angleterre et aux États-Unis durant les premières decennies du XIXe siècle et les premiers mouvements seraient la Révolution française, le mouvement pour la Constitution polonaise (1791), le mouvement abolitionniste (entre 1791 et 1806).

[modifier] Typologie des mouvements sociaux

/// a terminer


[modifier] Notes et références

  1. della Porta D. et Diani M. Social movements. An introduction
  2. voir éco-guerrier
  3. sociologue américain né en 1929, spécialisé en sociologie politique

[modifier] Voir aussi

[modifier] Théories

[modifier] Penseurs

les frères Gracques, Babeuf, Pierre-Joseph Proudhon, Auguste Blanqui, Karl Marx, Friedrich Engels, Michel Bakounine, Errico Malatesta, Pierre Kropotkine, Lénine, Léon Trotsky, Karl Liebknecht, Rosa Luxembourg, Mao Zedong, René Lagrange, Anton Pannekoek, Antonio Gramsci, Alain Touraine.

[modifier] Protagonistes

Spartacus, Georges Jacques Danton, Jean-Paul Marat, Maximilien de Robespierre, Louis Saint-Just, Jacques René Hébert, Charles Delescluzes, Jules Vallès, Jean Jaurès, Nestor Makhno, Villa (penseur), Durutti, Errico Malatesta, Che Guevara, Fidel Castro, Salvador Allende, José Bové, Vandana Shiva, Ignacio Ramonet, Rosa Luxemburg, Karl Liebknecht, Louise Michel

[modifier] Sociologues des mouvements sociaux

[modifier] Bibliographie

  • La protestation collective Jérôme Lafargue
  • Sociologie des mouvements sociaux Erik Neveu