Rabbin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Religion
Religions abrahamiques :
Judaïsme - Christianisme - Islam -
image:Icone_judaisme.jpg
Cet article fait partie de la série
Judaïsme
Commémorations
Rosh Hashana - les Jours Redoutables
Yom Kippour - Jeûne de Guedaliah
Souccot - Hoshanna Rabba
Chemini Atseret - Sim'hat Torah
Hanoucca - 10 Tevet
Tou Bichvat - Taanit Esther - Pourim
Jeûne des premiers-nés - Pessa'h et le Seder
Le décompte du Omer - Chavouot
17 Tammouz - les trois semaines
les neuf jours - 9 Ab - Tou BeAv
Commémorations nationales en Israël
Yom HaShoah - Yom Hazikaron
Yom Ha'atzmaout - Yom Yeroushalayim
Événements
Brith milah - Zeved habat
Rachat du Premier né
Bar Mitsva - Bat Mitsva
Prières
Modé Ani - Shema Israel
Amidah - Birkat Hamazone
Textes Fondateurs
et Littérature rabbinique
Tanakh - Torah - Mishna - Talmud
Mishné Torah - Zohar - Choulhan Aroukh
Pensée juive
Exégèse - Philosophie juive - Kabbale - Ethique
Grandes figures du Tanakh
Moïse - Samuel - David - Salomon
Les Sages d'Israël
Les Sages de l'ère mishnaïque
Les Sages de l'ère talmudique
Les maîtres des académies talmudiques
Grandes figures du Haut Moyen Âge
Gdes figures du Bas Moyen Âge à nos jours
Occurences particulières au Judaïsme
Cacher - Chabbat - Kippa - Talit - Téfiline
Mezouzah - Miniane - Mikvé - Rabbin
Lieux saints
Mont du Temple - Tombeau des Patriarches
Tombeau de Rachel
Courants théologiques
au sein du Judaïsme rabbinique
Judaïsme réformé - Judaïsme reconstructionniste
Judaïsme orthodoxe - Mouvement Massorti
Hassidisme - Ultra-orthodoxes
Courants théologiques
au sein du judaïsme karaïte
Ashérisme
Groupes ethno-culturels
Ashkénaze - Séfarade - Falasha
Karaïte - Samaritains - Juifs indiens

À la fois autorités religieuses, conseillers, maîtres du culte, les rabbins sont au judaïsme ce que sont les acteurs à la culture américaine : des figures quelquefois folkloriques pouvant faire l'objet de véritables cultes.

Dans les courants libéraux et massortis, des femmes sont ordonnées rabbins.

Sommaire

[modifier] Histoire

À l'origine, ce sont les scribes qui interprètent la Torah. Leur rôle devient prépondérant à partir du retour de l'exil de Babylone (vers -500). Maîtres en matière liturgique mais aussi dans la résolution des conflits dans la communauté, ils prennent le titre de Rabbi. Ils ne sont pas prêtres et leur autorité ne repose que sur le respect qu'inspire leur science. Après la destruction du Temple de Jérusalem en 70, Cohanim et Lévites perdent l'autorité liée au service du culte au profit des rabbins qui ne seront cependant rémunérés qu'à partir du Moyen Âge.

Voir l'article détaillé sur le judaïsme rabbinique.

[modifier] Dénomination

Le terme Rabbi (prononcé Ribbi) n'apparut qu'à l'époque de la Mishna pour désigner les érudits occupant une fonction officielle (membre du Sanhédrin, par exemple), si l'on excepte évidemment Moïse. Le terme honorifique précédemment utilisé était HaZaken (l'Ancien), sous lequel on désigne encore Hillel et Shammaï. C'est le plus jeune disciple de Hillel, Yohanan ben Zakkaï, qui est le premier désigné sous la dénomination de Rabban. Rabban sera également le titre de tous les présidents du Sanhédrin, comme Rabban Gamliel.
Avec l'exil, l'ordination ne pouvant se faire qu'en Terre d'Israël, apparaîtra le titre de Rav, qui est en réalité celui des rabbins actuels (et non rabbi).

Il faut encore mentionner la tournure yiddish de Rav, Rebbe, qui désigne encore nombre de rabbins issus de dynasties hassidiques. C'est probablement par contamination phonétique que le terme Rabbi (prononcer Rabbaï) est revenu désigner les rabbins aux États-Unis.
Attention à ne pas confondre Rebbe et Reb, qui désigne pratiquement tout adulte impliqué dans l'étude des textes, le plus souvent le Talmud.

[modifier] Définition ?

Le terme n'est pas exactement synonyme d'enseignant, More, sans quoi les formules "Rabbi ouMori" (mon Rav et professeur) ou Maran (acronyme de Morenou HaRav, "Notre professeur, le Rav") seraient redondantes. Cependant, les rabbins font souvent office de maillons dans la chaîne de transmission du savoir, mais aussi d'autorités morales, et d'exemples. Rares sont les tribulations du peuple juif où ils n'interviennent pas.

[modifier] Liens internes

[modifier] Liens externes

[modifier] Lire aussi