Télévision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
Pour les articles homonymes, voir télé (homonyme). 

Un téléviseur de 1958

La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou, par abus de langage, télévision), au fur et à mesure de la réception. Les premières étapes de la vision à distance par l'électricité sont le télectroscope puis la télévision. La télévision, telle qu'on la connaît aujourd'hui, est également tributaire d'un réseau économique (publicité, redevance), politique et culturel (langues nationales ou régionales, genres et formats).

Sommaire

[modifier] Histoire de la télévision

Le texte suivant est un résumé d'articles publiés dans le « Bulletin du Comité d'histoire de la télévision », N° 23 (juin 1991) et 24 (mars 1992) : la télévision est un moyen de diffuser par un courant électrique (ligne) ou par une onde (voie hertzienne), de manière séquentielle, les éléments d'une image analysée point par point, ligne après ligne.

À l'origine, un mécanisme permet l'exploration d'un ensemble de cellules photoélectriques (mosaïque). Plus tard, le balayage (scanning) de la mosaïque s'effectue par un mince faisceau d'électrons (analyse cathodique).

La première mosaïque composée d'éléments de sélénium est décrite, en 1877, par George R. Carey, un Américain de Boston.

Inspiré par la pantélégraphie de Caselli (1850), le principe du balayage apparaît en 1879, dans un projet de « télectroscope » de Constantin Senlecq, notaire dans le Pas-de-Calais : un mécanisme de pantographe explore la face arrière d'un verre dépoli sur lequel est projetée l'image d'un objet.

Un téléviseur portatif
Agrandir
Un téléviseur portatif

En 1884, un ingénieur allemand dépose un brevet de « télescope électrique » (Elektrische Teleskop). Un disque, percé à sa périphérie de trous disposés selon une spirale centripète, analyse en tournant les brillances d'une ligne de l'image transmise par un objectif. Le décalage des trous permet de passer d'une ligne à l'autre.

Dans ces divers cas, le caractère réversible de chacun des procédés doit assurer la reproduction de l'image.

En 1891, Raphael Eduard Liesegang publie l'ouvrage : Beiträge zum Problem des electrischen Fernsehens (Contribution sur la question de la télévision électrique). L'ouvrage R.W. Burns, Aucun de ces projets ne mentionne la reproduction du mouvement.

Ces projets conduisent un Russe émigré aux États-Unis, Wladimir Zworykin, à déposer en 1923 un brevet de télévision « tout électronique » (all electronic). La difficulté d'en démontrer l'utilisation pratique en différe de quinze ans l'agrément.

[modifier] Aspect social

[modifier] Actualité et média

La télévision est dans la société occidentale le principal média d'information, dont le journal télévisé du soir est un quasi rituel. On lui reproche notamment son manque d'analyse et le peu de temps qu'il consacre aux sujets d'actualité. On constate en effet une partialité dans les propos des journalistes dont ils ne se rendent pas toujours compte et dans le temps accordé aux différentes nouvelles. Par exemple, le 11 septembre a plus ou moins monopolisé tous les écrans pendant plusieurs jours alors que d'autres conflits, parfois encore plus meurtriers, ne sont pas du tout abordé (notamment sur TF1, France 2, France 3 et M6).

Les implications sociales de l'effet des médias ne sont pas négligeables, car la plupart de spectateurs croient en l'honnêteté du journal télévisé, et plus généralement en la véracité des informations diffusées sur le petit écran. C'est oublier les rapports économiques qu'entretiennent les chaînes télévisées avec le reste du monde. En effet, comment une chaîne télévisée pourrait critiquer une entreprise ou montrer des informations remettant en cause l'activité d'un groupe économique si ce dernier, par exemple, possède des actions de la chaîne elle-même ?

Outre les rapports économiques, les journalistes eux-mêmes dépendent des informations dont on veut bien leur faire part (quand les personnes concernées ont suffisamment de pouvoir). Par exemple, les journalistes qui s'embarquent dans les guerres doivent parfois signer un contrat avec l'armée stipulant qu'ils ne doivent pas montrer certaines choses, notamment l'horreur de la guerre et les dérapages de l'armée. Or il est souvent bien difficile d'obtenir autrement des images des évènements. Par ailleurs, les intérêts politiques et économiques sont souvent liés. La guerre notamment permet aux entreprises de production d'armes d'avoir des gros contrats, ce qui profite souvent à certains dirigeants.

[modifier] Place de la télévision dans la vie des européens

La télévision participe donc bien souvent à une désinformation plutôt qu'un information des spectateurs. A côté des informations, se trouvent des fictions qui encore un fois ne correspondent que rarement à une réalité. La télévision entraîne chez les spectateurs une fuite de la réalité, qui peut certes être un moment de détente mais aussi mener à l'accoutumance. Il faut savoir que les européens regardent en moyenne la télévision plusieurs heures par jour. Cette dépendance pour la télévision, ajoutée au sentiment d'insécurité (entretenu par les médias) les conduit alors souvent à rester chez eux. A métro-boulot-dodo, il faut maintenant ajouter la télé.

[modifier] La télévision et la mode

La télévision est un des princpaux vecteurs de la mode. Elle participe à la formation de stéréotypes à l'échelle globale. En effet, il y a un renforcement positif entre la norme en devenir et ce qui est montré à la télévision. Par exemple, pour une présentatrice, on va avoir tendance à choisir une femme mince, qui sera considérée belle selon les critères de la mode. Les téléspectateurs voyant certains types de personnes se créent alors une certaine image de l'homme et de la femme qui ne correspond pas à la réalité de la société et qui sera attendu en retour sur le petit écran.

[modifier] Technologie

[modifier] Principes de base

[modifier] Standards de diffusion

[modifier] Moyens de diffusion

Différents moyens de diffusion peuvent être utilisés :

[modifier] Moyens de réception

[modifier] Bibliographie

[modifier] Films

  • Pas vu pas pris, 1998 du réalisateur Pierre Carles sur les relations entre le milieu de la télévision française et la classe politique française.

[modifier] Voir aussi

Le Wiktionnaire possède une entrée pour « télévision ».
Wikimedia Commons propose des documents multimédia sur la télévision.

[modifier] Télévisions nationales

[modifier] Chaînes de télévision

[modifier] Émissions de télévision

[modifier] Divers

[modifier] Liens externes

Le Wiktionnaire possède une entrée pour « télévision ».
Portail de la télévision – Accédez aux articles de Wikipédia concernant la télévision.