Temps universel coordonné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).

Le temps universel coordonné (UTC, compromis entre l'anglais CUT Coordinated universal time et le français TUC) est une échelle de temps adoptée comme base du temps civil international par un grand nombre de pays.

L'heure dans le monde par rapport à UTC
Agrandir
L'heure dans le monde par rapport à UTC

Sommaire

[modifier] Pourquoi UTC ?

UTC est une échelle de temps compromis entre le temps atomique international TAI, stable mais déconnecté de la rotation de la Terre et le temps universel TU, directement liée à la rotation de la Terre et donc instable. Le "coordonné" indique que UTC est en fait identique au TAI (il en a la stabilité et l'exactitude) à un nombre entier de secondes près, ce qui lui permet de coller au TU à 0,9 s près.

Coordinated universal time a été abrégé en UTC, au lieu de CUT correspondant à l'acronyme en anglais ou de TUC correspondant à l'acronyme en français. En effet, si les experts de l'UIT étaient d'accord pour définir une abréviation commune à toutes les langues, ils étaient divisés sur le choix de la langue. Finalement, c'est le compromis UTC, nécessitant un effort des deux parties, qui fut choisi. C'est cette notation qui est utilisée par la norme ISO 8601.

[modifier] UTC et Temps Atomique International

UTC en europe
Agrandir
UTC en europe

L'utilisation de l'ancienne appellation standard temps moyen de Greenwich (GMT, de l'anglais Greenwich Mean Time) qui s'était imposé par la prépondérance de la marine britannique durant le XIXe siècle et fut plus tard rebaptisé temps universel (UT, de l'anglais Universal time) est désormais déconseillée parce que sa définition est ambiguë, au contraire d'UTC qui doit être préférée.

Le problème du temps universel est qu'il définit le jour comme la durée moyenne de rotation de la Terre autour de son axe. Or, cette rotation n'est pas constante, elle ralentit lentement sous l'effet des marées, et de plus présente des irrégularités imprévisibles : la durée des jours UT augmente donc très lentement en moyenne. C'est pour remédier à ce problème qu'en 1972 on lia UTC au temps atomique international (TAI), défini par le bureau international des poids et mesures (BIPM) (Pavillon de Breteuil à Sèvres en France) à partir de quelques 300 d'horloges atomiques au césium réparties dans le monde. UTC a la même fréquence que le TAI mais en diffère par un nombre entier de secondes, nombre qui peut être incrémenté ou décrémenté pour assurer que la différence entre UTC et le temps universel UT reste inférieure à 0,9 s.

[modifier] Détails et calculs

Afin de garder le temps universel coordonné synchronisé avec la rotation de la Terre, une seconde intercalaire est parfois rajoutée, ou retranchée, à la fin des mois de juin ou de décembre (en anglais "leap seconds"). Jusqu'à présent ces secondes intercalaires ont toujours été ajoutées, jamais retranchées : le temps UTC retarde donc sur le temps TAI. Leur insertion est décidée par l'International Earth Rotation and Reference Systems Service (IERS) basé en particulier à l'Observatoire de Paris.

Au 1er janvier 2006, le décalage entre les temps UTC et le TAI est passé à 33 secondes après être resté à 32 secondes durant 7 ans.

Pour ajouter ou retrancher une seconde le décompte du temps affiché par les horloges atomiques est simplement modifié.

En temps normal, au passage de minuit, une horloge indiquerait 23h 59m 59s puis 00h 00m 00s.

Pour ajouter une seconde on lui fait afficher 23h 59m 59s puis 23h 59m 60s puis 00h 00m 00s

Pour retrancher une seconde on lui ferait afficher 23h 59m 58s puis 00h 00m 00s


[modifier] Liens externes

[modifier] Voir aussi