Valais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vous avez de nouveaux messages (diff ?).
République et Canton du Valais
Drapeau canton Valais-coat of arms.svg
Devise :
Pays  Suisse
Entrée dans la Confédération 1815
Capitale Sion
Langue officielle Français, allemand
Hymne Notre Valais
Abréviation VS
Site Web www.vs.ch
Géographie et démographie
Superficie
 - totale
Classé 3e
5 225 km2
Population
 - totale (2001)
 - densité
Classé 9e
278 200 hab
53 hab/km2


Le Valais (du latin vallis, en allemand Kanton Wallis, en francoprovençal Valês) est un canton suisse.

Sommaire

[modifier] Histoire

Voir l’article Histoire du Valais.

[modifier] Géographie

[modifier] Situation

  • Le canton du Valais est situé au sud-ouest de la Suisse. Il correspond approximativement à la haute vallée du Rhône, dans les Alpes, entre sa source à Gletsch et le lac Léman. Le fleuve coule d'abord approximativement d'est en ouest jusqu'à Martigny. À ce niveau, son cours se détourne de façon brutale vers le nord. Il se jette dans le lac Léman après avoir passé un défilé étroit à Saint-Maurice.

[modifier] Frontières

[modifier] Montagnes

Modèle numérique de terrain de la Haute Vallée du Rhône
Agrandir
Modèle numérique de terrain de la Haute Vallée du Rhône
  • 51 sommets de plus de 4000 mètres d'altitude sont situés sur les terres valaisannes, dont le Cervin et la Pointe Dufour, plus haut sommet de Suisse (4634 m).
  • Sauf au débouché du Rhône, ce canton est isolé de ses voisins par de hautes chaînes de montagne franchissables par des cols de haute altitude (Simplon, Grand-Saint-Bernard, Grimsel, Furka, Nufenen) souvent fermés en hiver.
  • Les communications ont été facilitées par le creusement de longs tunnels ferroviaires (Lötschberg, Simplon, Furka) et routier (Grand-Saint-Bernard). Elles seront encore plus facilitées vers le Nord, par la mise en service en 2007 du tunnel de base du Lötschberg dont le portail sud se situe dans la plaine à Rarogne.

[modifier] Les vallées et glacier

vue à l'est prise des hauteurs d'Ovronnaz
Agrandir
vue à l'est prise des hauteurs d'Ovronnaz
  • Si l'axe est-ouest est marqué par le cours du Rhône, de nombreux vals latéraux s'y jettent: les plus importants sont les vallée de Saas, val d'Anniviers, val d'Hérens, val de Nendaz, val Ferret, val d'Entremont, val de Bagnes et val d'Illiez.
  • Le canton possède le glacier le plus étendu et le plus long d'Europe : le glacier d'Aletsch qui a été reconnu au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il mesure environ 17 km de longueur et l'épaisseur de glace atteint par endroit 400 m.

[modifier] Climat

Le climat de type alpin varie en fonction de l'altitude et de l'exposition. Enserré de toutes parts par de hautes chaînes de montagne, la Valais possède un climat particulier marqué par un fort ensoleillement, en hiver comme en été. Ce qui lui permet d'être une région viticole et fruitière assez importante.

[modifier] Communications

  • Deux itinéraires transalpins traversent le Valais :
    • le premier empruntant le tunnel ferroviaire du Lötschberg (transport d'automobiles) et le col du Simplon
    • le second passant par le Grand Saint-Bernard.
  • L'autoroute A9 Brigue - Lausanne, reliant la France à l'Italie, parcourt la vallée jusqu'à Sierre.

[modifier] Capitale, districts

La capitale du Valais est la ville de Sion (27 145 habitants). Le canton compte 13 districts et 160 communes. Le président du gouvernement est Jean-René Fournier

[modifier] Langues

  • Les langues officielles sont le français et l'allemand. Le premier est la langue maternelle de 62,8% des Valaisans. On compte 28,4% de germanophones. L'italien forme la troisième communauté linguistique avec un peu plus de 2% de locuteurs, essentiellement à Martigny et Sion.
  • La frontière linguistique est définie par la Raspille, rivière en amont de la ville de Sierre.
  • Le francoprovençal est toujours parlé dans le canton. Il n'a pas de statut officiel et est en forte régression. La fête romande et interrégionale du patois a eu lieu en août 2005 à Martigny en présence de groupes provenant de toutes les régions de l'Arpitanie. Des initiatives ont été lancées pour tenter de sauver cette langue et ses dialectes. A noter que le patois est encore remarquablement vivant dans certains villages isolés, particulièrement à Evolène(Son ?  écouter la prononciation Fiche)

[modifier] Économie

[modifier] Tourisme

Le tourisme joue un rôle important dans l'économie locale: le Valais possède plusieurs stations de sports d'hiver de grande renommée, en particulier Verbier, Crans-Montana, Zermatt, Saas-Fee, Loèche-les-Bains, Vercorin, Chandolin, Saint-Luc, Grimentz, Zinal, Nax, Ovronnaz, Nendaz, Thyon-les Collons, Saint-Martin et les Portes du Soleil.

[modifier] Secteur secondaire

  • Le secteur secondaire est également développé: Monthey et Viège possèdent d'importantes industries chimiques;
  • Chippis près de Sierre possède une importante usine d'aluminium.
  • Le Valais est également un très grand exportateur d'électricité: de nombreux barrages, en particulier celui de la Grande-Dixence, sur la commune d'Hérémence, fournissent une grande quantité d'énergie hydro-électrique.
  • Le Bas-Valais possède également une raffinerie reliée par un oléoduc et un gazoduc au port de Gênes en Italie.

[modifier] Secteur primaire

  • L'agriculture, qui fut longtemps la principale activité du canton, a perdu de son importance.
  • Les cultures maraîchères (abricots et pommes) restent renommées. On tire une eau-de-vie des abricots : l'abricotine.
  • La culture de la vigne est demeurée importante. Le Valais est le plus grand canton viticole de Suisse et ses vins sont de bonne qualité. Le vignoble, produisant tant des vins blancs que rouges, est très diversifié et plus de 40 cépages différents y sont élevés. Certains, d'excellente valeur, sont très anciens et n'existent plus que dans cette région.

[modifier] Politique

Voir l’article Politique du canton du Valais.

Le pouvoir exécutif est exercé par le Conseil d'État composé de cinq membres élus tous les quatre ans par un scrutin à deux tours. Une présidence tournante annuelle, comme pour le Conseil fédéral suisse a lieu.

Le pouvoir législatif est exercé par le Grand Conseil, composé de députés de tout le canton. Il siège à Sion et occupe, depuis 1944 le bâtiment appelé Le Casino.

Les élections communales ont lieu tous les 4 ans, les prochaines auront lieu en décembre 2008. Les élections cantonales ont lieu tous les 4 ans, les prochaines auront lieu en mars 2009.

Le Valais a fourni trois conseillers fédéraux à la Suisse (Josef Escher, Roger Bonvin, Pascal Couchepin). On peut également y inclure Micheline Calmy-Rey qui est originaire et née à Chermignon, même si elle a effectué sa carrière politique dans le Canton de Genève.

Le Valais est représenté au Parlement fédéral par MM. Jean-Noël Rey (PSS), Stéphane Rossini (PSS), Jean-René Germanier (PRD), Oskar Freysinger (UDC), Mme Viola Amherd (PDC) (en remplacement de Jean-Michel Cina élu au Conseil d'État), Christophe Darbellay (PDC) et Maurice Chevrier (PDC) au Conseil national et MM. Simon Epiney (PDC) et Rolf Escher (PDC) au Conseil des États.

[modifier] Communes

Les districts, héritiers des dizains de l'Ancien Régime, sont au nombre de treize, comme les étoiles de l'écusson du canton. Il y a en fait douze districts et deux demi-districts, le demi-district de Rarogne oriental et le demi-district de Rarogne occidental

Liste des districts du canton du Valais

Liste des communes du canton du Valais

[modifier] Voir aussi

[modifier] Articles connexes

[modifier] Liens externes


Drapeau de la Suisse Les 26 cantons suisses Drapeau de la Suisse

Appenzell Rhodes-Extérieures · Appenzell Rhodes-Intérieures · Argovie · Bâle-Campagne · Bâle-Ville · Berne · Fribourg · Genève · Glaris · Grisons · Jura · Lucerne · Neuchâtel · Nidwald · Obwald · Saint-Gall · Schaffhouse · Schwytz · Soleure · Tessin · Thurgovie · Uri · Valais · Vaud · Zoug · Zurich

Portail de la Suisse – Accédez aux articles de Wikipédia concernant la Suisse.